Les catholiques et l’humanitaire : Phil Lawler met les pieds dans le plat !

Download PDF

Je suis tombé ce matin sur un superbe petit billet de Phil Lawler, sur CatholicCulture, bien dans le style de ce talentueux journaliste catholique. Et vous allez voir que la problématique qu’il pose n’est pas vraiment étrangère à celle que nous connaissons en France.

Les Catholic Relief Services (CRS) constituent une agence officielle internationale de la Conférence épiscopale des États-Unis. Créée en 1943 pour l’aide aux populations déplacées en Europe du fait de la guerre, elle apporte depuis les années 1950 une aide humanitaire aux pays et aux populations d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine victimes de famines, de catastrophes naturelles, d’épidémies… Elle compte environ 5 100 employés dans le monde et est gouvernée par un conseil d’administration de quinze membres clercs (essentiellement des évêques) et de cinq laïcs. Ses revenus, en 2009, se montaient à 780 millions de $ – dons des fidèles catholiques – dont l’essentiel (93 %) est passé en aides directes à ses différents programmes – seuls 3 % de ses revenus sont utilisés au fonctionnement des CRS.

  • « Les Catholic Relief Services (CRS) ont repris leurs opérations humanitaires au Darfour. Pour 400 000 personnes sur le point de mourir de faim dans cette province dévastée du Soudan, c’est une bonne nouvelle. Mais pour moi cette nouvelle pose problème.
  • Le gouvernement a demandé aux CRS de cesser leur travail au Darfour, car il n’était pas en mesure d’assurer la sécurité des employés des CRS. Le problème, a expliqué le régime de Khartoum, c’est que les CRS ont été accusés de tenter de convertir des musulmans au christianisme. Selon des rumeurs qui circulent au Soudan, les employés des CRS auraient distribué des Bibles en même temps qu’ils distribuaient de la nourriture aux populations affamées du Darfour.
  • “C’est totalement faux, a déclaré un représentant des CRS. C’est contraire à nos principes de fonctionnement.”
  • Arrêtons nous là-dessus. C’est contraire à leurs principes de fonctionnement que de distribuer des Bibles pour les CRS ? Alors, quelque chose ne vas pas dans les principes de fonctionnement des CRS.
  • Si les CRS avaient indiqué que la fourniture de nourriture aux enfants affamés avait la priorité sur le prosélytisme, je pourrais l’admettre. Si l’agence avait annoncé que la distribution de Bibles présentait des difficultés pratiques ou que le gouvernement l’avait interdit, je pourrais l’admettre. Mais la déclaration des CRS est plus radicale que cela. La déclaration des CRS laisse entendre que l’agence s’opposerait à la distribution de Bibles par principe. Dans ce cas, un employé des CRS qui passerait un exemplaire de la Sainte Écriture à un jeune musulman du Darfour qui serait intéressé, risquerait d’être réprimandé. Comment une organisation catholique qui se consacre à la mission évangélique de la charité, peut-elle prendre une telle position ?
  • Tout au long des siècles, de nombreux chrétiens ont versé leur sang pour apporter la Bonne Nouvelle à des peuples dont les dirigeants avaient mis en la loi une telle activité missionnaire. Je suis fier d’avoir connu un ardent pasteur protestant qui, en un âge avancé, à risqué sa vie, de manière répétée, en passant des Bibles en contrebande en Union Soviétique. Je préfère son principe.
  • Beaucoup d’organisations humanitaires ont répondu à l’appel urgent de nourrir la population du Darfour. Faire un don à une quelconque de ces organisations peut fournir l’aide nécessaire à une famille désespérée. Pour les catholiques, la raison convaincante de donner aux CRS plutôt qu’à d’autres organisations humanitaires laïques, c’est l’hypothèse que l’agence catholique est inspirée aussi par le désir d’évangéliser. Dans certaines circonstances, il pourra être pratiquement impossible de prêcher, dans bien des cas il sera plus urgent de nourrir des gens sur le point de mourir de faim. Mais par principe une agence catholique devrait chercher les occasions de partager la Bonne Nouvelle.
  • Si il est vraiment exact que les principes de fonctionnement des CRS militent contre le fait de distribuer des Bibles au Darfour, alors je crains que mes propres principes de fonctionnement  militent contre tout don personnel aux CRS ».

2 comments

  1. soha

    l’église n’a toujours pas fait de “repentance” sur les “chrétiens anonymes” ni sur l'”enfouissement”..vos CRS sont donc dans le droit fil de ce que j’ai entendu dire pendant 40 ans dans l’Eglise en France…Il a fallu que j’aille chez des “schismatiques excommuniés” (car aucun des faux prêtres que j’ai connu, des jésuites révolutionnaires ni des dominicain subversifs n’a jamais eu le moindre ennui avec Rome..) pour retrouver le droit de dire Celui que je tente d’Aimer( affichage des saints du jour et des fêtes liturgiques sur la porte de mon garage, distribution de tratcs dans les boites aux lettres sur les apparitions mariales reconnues, distribution de contre propagande sur Halloween ou Dan Brown etc …
    Mais je me trouve bien seul ..malgré les péremptoires certitudes du billet en question …
    Combien de temps encore,Seigneur,faudra-t-il semer dans les larmes et l’isolement le plus complet avant que ma paroisse, l’eglise de France et l’Eglise universelle recommence à annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres(qui ne vont pas aux JMJ c’est loin, c’est cher, ils sont vieux, donc sans intérêt pour l’eglise jeuniste …!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *