Notre Dame. Alan Keyes libéré mais déterminé à être arrêté de nouveau

Download PDF



J’en ai parlé ici et ici. Alan
Keyes
(photo de son arrestation) et 21 autres militants pro vie arrêtés vendredi dernier sur le campus de Notre Dame et jeté dans la
prison du comté de St. Joseph [ !] ont été relâchés moyennant une caution de 250 $. Mais l’ancien ambassadeur de Ronald Reagan a l’intention de renouveler son geste de protestation
aujourd’hui, mardi 12 mai, et vendredi prochain, selon différentes sources. « Je vais retourner sur le campus,
a-t-il déclaré selon LifeSiteNews, pour témoigner par la prière. Venez me rejoindre ! Pénétrons illégalement [1]
ensemble de telle sorte que dans notre acte illégal nous nous trouvions en pleine obéissance à la volonté de Dieu »
. Chapeau…

1. L’arrestation pour trespass est un délit mais non un crime du point de vue juridique et ne prive donc pas des droits civiques. C’est une méthode de «
désobéissance civique » pratiquée notamment par le Dr. Martin Luther King.