Le cardinal américain O’Brien dénonce les conditions faites aux chrétiens en Terre Sainte

Download PDF

 

Si la situation des chrétiens est tout sauf acceptable dans la Bande de Gaza, comme je le signalai hier sur un autre blogue, qu’en est-il de celle des chrétiens en Israël ? Le cardinal américain Edwin O’Brien, archevêque émérite de Baltimore (Maryland), nommé le 15 mars de cette année par Benoît XVI grand maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem – où il succédé à un autre prélat américain le cardinal John P. Foley, décédé le 11 décembre 2011 – puis le mois suivant membre de la Congrégation pour les Églises orientales, vient d’exprimer à l’agence de presse Rome Reports ses préoccupations pour les chrétiens vivant en Israël car, année après année, un grand nombre d’entre eux à dû quitter l’État hébreu où ils sont nés, en raison des restrictions qui leur sont imposées : « Le gouvernement [d’Israël] a édicté des restrictions rigoureuses sur le déplacements, le travail et de droit de propriété, ce qui fait que les bons chrétiens de Terre Sainte se sentent limités dans bien des domaines ». En raison de l’instabilité qui prévaut dans les autres pays du Proche-Orient, l’aide aux chrétiens israéliens ou en Israël est cruciale selon le cardinal. Prions aussi pour eux !

 

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *