Le combat résolu pour la vie d’un évêque américain

Download PDF

Dans le dernier éditorial hebdomadaire qu’il a écrit pour le site internet de Human Life International (23 décembre), la plus grande association catholique pro-vie internationale, son président, le Père Shenan J. Boquet (d’origine française… voir ici), signale un événement auquel il a participé et qui traduit l’engagement résolu d’un évêque américain dans la défense de la vie, de la conception à la mort naturelle. Cet évêque américain n’est évidemment pas le seul parmi ses confrères dans l’épiscopat, à se signaler par cet engagement “militant” pour la vie, un comportement plus fréquent aux États-Unis qu’en France. Hélas.

Le Père Shenan J. Boquet

« Samedi dernier [17 décembre], j’ai assisté à la Messe pour la Vie en l’église Saint Philip à Falls Church, Virginie. Son Excellence Mgr Paul Loverde, évêque du diocèse d’Arlington [Virginie] la célébra et donna l’homélie. En témoignage pour son peuple, Mgr Loverde célèbre chaque mois une Messe pour la Vie dans l’une de ses paroisses. Après la Messe, comme il le fait à chaque fois, il a invité les fidèles à l’accompagner pour rendre un témoignage pacifique et priant devant l’avortoir de Falls Church, qui se trouve tout près de Washington, D.C. Nous étions là, solidaires de notre évêque, priant le chapelet et demandant à Notre Dame d’intercéder pour nous alors que nous priions pour que l’avortement cesse et que cesse toute violence contre la dignité de la Vie. Nous étions là dans le froid pour rappeler au monde que Dieu est venu pour nous sauver tous et pour défendre ceux qui ne peuvent pas se défendre eux-mêmes.

Pendant quelques instants, rien d’autre n’avait de l’importance. Le froid, les voitures qui passaient près de nous n’avaient aucune importance. Tout ce qui comptait, c’était de prier pour que cesse l’avortement, particulièrement dans cet avortoir qui était devant nous. Je me souviens avoir pensé à ceux qui, au matin du très saint jour [de Noël], ne reconnurent pas dans cet humble nouveau-né et à cause de Son humilité le Roi des rois, et comment, aujourd’hui encore dans ce bâtiment, ils ne Le voient toujours pas.

Nous étions là, devant les portes d’un lieu où l’on tue. Nous faisions face à des gens dont le travail consiste à accompagner des mères dans cet avortoir pour avorter leurs enfants. Nos cœurs, vraiment, étaient lourds tandis que nous étions affrontés au mal juste devant nous, mais comme Il le fait si souvent, Notre Seigneur consola nos cœurs avec les paroles de Mgr Loverde qui conclut cette prière matinale en nous disant : “Ne perdez pas espoir même quand vous vous trouvez devant de tels obstacles. Souvenez-vous que nous accomplissons l’œuvre de Dieu” ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *