L’épiscopat U.S. à Obama : faites plus pour les chrétiens d’Irak !

Download PDF

L’archevêque de Louisville (Kentucky), Mgr Joseph E. Kurtz, en qualité de président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, a fait parvenir le 14 août dernier au chef de l’exécutif, le Président Barack Obama, une lettre l’invitant à faire plus pour aider les chrétiens persécutés d’Irak et d’autres pays du Moyen-Orient. En voici la traduction intégrale par nos soins.

Cher Monsieur le Président,

puisse Dieu vous bénir en cette période difficile !

Mgr Joseph E. Kurtz

Mgr Joseph E. Kurtz

Je vous écris le cœur serré sur une affaire de la plus haute importance : la situation critique des chrétiens et d’autres minorités religieuses en Irak. Le pape François a récemment écrit au secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Dans sa lettre le Saint-Père dénonçait le fait que des « chrétiens et d’autres minorités religieuses ont été contraintes de fuir leurs foyers et ont constaté la destruction de leurs lieux de culte et de leur patrimoine religieux ». Le pape François a présenté au secrétaire général « les larmes, les souffrances et les cris désespérés du cœur de ces chrétiens et d’autres minorités religieuses de cette terre bienaimée de l’Irak ». Les évêques catholiques et le peuple des États-Unis partagent ces larmes, ces souffrances et ces cris désespérés.

Nous exprimons notre gratitude pour l’aide humanitaire et la protection que notre nation a apportées à ceux qui ont du fuir, souvent avec seulement leurs vêtements sur le dos, et pour la manière dont les États-Unis ont agi avec les autorités irakiennes pour encourager la formation d’un gouvernement d’union en Irak, respectueux des droits de l’homme et de la liberté religieuse pour tous.

Il faut faire plus. Le pape François a appelé « la communauté internationale, notamment par les moyens fournis par les normes et les mécanismes du droit international, de faire tout ce qu’elle peut pour arrêter et pour empêcher la poursuite systématique de la violence contre les minorités ethniques et religieuses ». Je presse le gouvernement des États-Unis à répondre à cet appel de concert avec la communauté internationale.

Nous ne savons que trop que des attaques contre des minorités religieuses et ethniques sont des attaques contre la santé de toute une société. La violence peut commencer à s’appliquer à des minorités, mais elle ne s’arrête pas là. Ce sont les droits de tous les Irakiens qui sont menacés dans la situation présente.

Veuillez être assuré de notre soutien et de nos prières. Notre conférence épiscopale a réservé le dimanche 17 août aux intentions pour la paix au Moyen-Orient et en Irak. Nous pressons notre peuple à faire savoir à ses élus sa préoccupation pour les chrétiens et les autres minorités religieuses qui souffrent une persécution indicible en Irak, en Syrie et dans d’autres pays. Puisse Dieu accorder à notre nation et à la communauté internationale la sagesse et le courage nécessaires pour aider à restaurer la paix et à panser les plaies en Irak.

Sincèrement vôtre,

Mgr Joseph E. Kurtz, D.D.,

archevêque de Louisville, président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *