Les catholiques dont raffole Obama : tous des dissidents !

Download PDF

Certes, les catholiques ne manquent pas dans l’administration d’Obama, et leur liste est plutôt longue. On ne devrait donc pas pouvoir affirmer qu’Obama déteste les catholiques puisqu’il en prend tant à son service. Pourtant, à y regarder de plus près, ces catholiques d’Obama se caractérisent par un point commun : ce sont tous, sans aucune exception, des dissidents…

La dernière confirmation de cette évidence vient de nous être apporté dans les tout premiers jours de ce moi.

En janvier 2001, le président George W. Bush créait l’Office of Faith-Based and Community Initiatives (bureau des initiatives des organisations religieuses de base et communautaires), où s’illustra notamment Jim Towey, le nouveau président désigné de l’Ave Maria University, dont je vous ai entretenu hier. Ce bureau fonctionnait comme un conseil de membres religieux ou associatifs chargé de réfléchir sur la meilleure attribution possible des subventions fédérales à des fins charitables et sociales, et de conseiller le Président en cette matière.

Arrivant au pouvoir, Obama a maintenu ce bureau mais en a changé le titre : il s’appelle désormais Office of Faith-Based and Neighborhood Partnerships, OFBNP (bureau des partenariats des organisations religieuses et de proximité). Curieusement, parmi les personnalités religieuses de la première liste des conseillers nommés par Obama, ne figurait jusqu’au début de ce mois aucun catholique. Cette “omission” vient d’être comblée avec la déclaration d’Obama du 4 février qui nomme douze nouveaux membres du conseil de ce bureau.

En avant-dernière place ont trouve sœur Marlene Weisenbeck, un nom qui dira sans doute quelque chose aux lecteurs d’americatho puisque j’en ai parlée nptamment ici le 28 août dernier.

Sœur Marlene Weisenbeck n’est autre que l’ancienne présidente de la Leadership Conference of Women Religious (LCWR) et la toujours présidente de la commission patronage/droit canon de la Catholic Health Association, deux organismes “catholiques” qu’il n’est pas injurieux de qualifier de dissidents par rapport au Magistère et de désobéissants aux évêques.

Or, c’est en sa qualité de présidente de la LCWR, prétendument représentative des religieuses des États-Unis, que sœur Marlene Weisenbeck a mis tout son poids (qui ne semble pas mince…) dans la balance pour soutenir l’ObamaCare et faire du lobbying auprès des législateurs américains, notamment catholiques, pour qu’ils votent cette loi, avec une réussite parfaite –ce qui lui valut les félicitations de… Planned Parenthood – nonobstant la verte réprimande que la religieuse s’est prise de la Conférence épiscopale.

On ne pourra donc plus reprocher à Obama de n’avoir aucun catholique dans son OFBNP. Techniquement il y en a un, ou plutôt une. Mais vous apprécierez, je pense, la “qualité” de ces catholiques qui ont sa faveur…

Pour illustrer cet article, je ne puis résister au plaisir de remettre sous vos yeux une photo prise lors de la passation” présidentielle à la LCWR : la personne au milieu de cette curieuse scène n’est autre que sœur Marlene Weisenbeck

3 comments

  1. Boanergues

    La masse de l’erreur et de la bouffonnerie écrase le fétu de paille de la vérité et de la sagesse !

    Barack Hussein Obama n’en est pas à sa première grotesquerie. Avec le “voyou de Chicago”, c’est halloween et pire toute l’année !

  2. klenik

    entre cette facheuse nouvelle et les musulmans que l’on laisse prier le vendredi apres-midi dans les rues de NY, comme en France,personne ne m’enlevera mon opinion sur le president des states. Il y a longtemps qu’il a choisi son camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *