Nancy Pelosi, l’Église et la hiérarchie catholique

Download PDF

Nancy Pelosi se moque de la hiérarchie catholique, mais a du apprendre toute petite qu'il convenait de baiser l'Anneau du Pêcheur…

Voici deux jours, Nancy Pelosi, Madame Speaker, autrement dit la présidente Démocrate de la Chambre des Représentants, accordait un entretien à Melinda Henneberger de Politics Daily. Pelosi, qui peut désormais compter sur ses doigts les jours qui lui restent à être la présidente de la Chambre, est une “catholique”, pro-avortement, dissidente, tout ce que vous voulez, mais “catholique”. Elle l’affirme, et puisque c’est elle qui le dit… Le très rigolo de l’affaire c’est quand elle répond à Henneberger sur ce que c’est pour elle d’être catholique. Attention ! Morceau de bravoure…
« Ses votes pro-choix, écrit Henneberger, ont valu quelques aigreurs à cette catholique qui assiste tous les jours à la messe, et dont l’équipe doit trouver une église en quelque endroit qu’elle se rende. Étant donné ses affrontements avec la hiérarchie de son Église, y a-t-il un seul moment où elle ait songé à la quitter ? Cette idée ne semble pas l’avoir effleurée.
“Quitter quoi ?” Quitter l’Église catholique, je lui précise. “Nooon”, dit-elle en riant, comme si elle pensait que la chose était trop ridicule pour être même envisagée. “Non, non et non. Je crois qu’il y a des personnes qui aimeraient bien que je le fasse. Non, non. La foi c’est une chose très importante pour moi, et je considère ma relation avec l’Église comme quelque chose de très personnel – une chose qui ne passe pas par la hiérarchie de l’Église catholique –, mais qui est une source de force et de joie dans ma vie”. »
Une Église non hiérarchique : voilà la conception “catholique” que se fait Nancy Pelosi de l’Église. Il faut dire qu’elle a autant de théologie dans la tête qu’une crevette. Y a-t-il un mot plus fort que dissidente ?

2 comments

  1. Thierry

    Franche Hérétique?Voila donc l’image sur laquelle j’étais retombé en septembre ,mais le fin du fin c’est de voir cela en mouvement pour se rendre compte qu’elle en fait trop!

  2. soha

    il est d’une extrême hypocrisie – voire d’un aveuglement volontaire- de stigmatiser cette “catholique” quand depuis le modernisme il a a fallu que l’Eglise hiérarchique elle-même exclue les hérétiques et que depuis le néo-modernisme du concile, elle les conserve a bras ouverts quand elle ne les promeut pas..
    J’ai été (dé)”formé” à la JEC et aux actions catholique s universitaires de l’époque de la Révolution conciliaire (qui a banalisé les autres, quand elle n’a pas recruté pour elles),e t je peux vous affirmer que toutes les femmes y étaient poussées vers( ou attirées par) contraception et avortement, sans qu’aucun prêtre ni évêque ne dise un mot, que nous fréquentions des évêques à qui nous exposions naïvement des thèses “féministes”, ils prenaient des notes et ne rappelaient quasiment jamais un point de doctrine de l’Eglise..

    Pour ma part, j’ai découvert sur le tard que je vivais croyais et pensais en protestant alors que tous les catholiques autour de moi, prêtres ou laïcs, jésuites ou dominicains me prenaient pour un catholique !!!
    et j’ai du faire tout seul le chemin vers la Tradition( avec la grâce de Dieu!!!!!) ce qui me vaut aujourd’hui d’être très mal vu de mes anciens camarades, mais pas mieux vu des tradis classiques qui semblent tout ignorer de ce qui est arrivé à leurs “frères” zissus du concil(iabul)e enfumé et ambigu des années 60

    Que Benoit 16 espère passer une couche de continuité sur cette rupture, c ‘est son droit et son espérance. Il me semble qu’il faudra un éclaircissement de fond non tant entre les “tendances” contradictoires du corps ecclésial que sur la signification même des doctrines en concurrence depuis plus d’un siècle désormais…
    que des gens cherchent la force et la saveur de Dieu ailleurs que dans une église dont la hiérarchie a erré à un tel point ne me paraît pas scandaleux…C’est un très grand malheur qui décrédibilise le message de Jésus comme sans doute, pour ces gens là, une grande mutilation de l’intégralité de la foi pensée et vécue …

    Mais cessons, DE GRACE, les réactions simplistes et sans “correction fraternelle”…La source a été empoisonnée…Aidons la source à se purifier, mais ne crachons pas sur la bouillasse! A.S.

    P.S. c’est à la hiérarchie d’exclure, pas aux errants abusés de se reconnaître errants..La vie est brève…Attendrai-je encore longtemps que le Bon Pasteur cesse de cracher( in petto, dans ses cuisines) sur la FSSPX, la FSSPX sur les sédévacantistes etc etc à l’infini
    Quand je pense envoyer quelqu’un dans une église, je suis bien en peine, même en tradition, pour savoir laquelle “conviendrait “le mieux …
    “libéraliser” c ‘est bien, mais cela met l’église en position de “marché”!il faut le savoir ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *