Élections partielles aux États-Unis : des résultats stupéfiants et encourageants

Download PDF

Nous sommes aujourd’hui le 4 novembre. C’est un triste anniversaire. Il y a un an jour pour jour les électeurs américains faisaient entrer à la Maison Blanche le plus opiniâtre partisan et acteur
de la « culture de mort » qui se puisse imaginer de nos jours : Barack Hussein Obama !
Mais la tristesse qui devrait m’étreindre, laisse place à une jubilation tempérée mais tout de même réelle, considérant les résultats des élections partielles qui se sont déroulées hier aux
États-Unis, et ceux du référendum dans l’État du Maine.

Virginie. Le poste de gouverneur de l’État était à pourvoir. C’est le candidat Républicain, catholique, pro famille et pro Vie, Bob McDonnel qui l’emporte largement sur le
candidat Démocrate Creigh Deeds (63 % contre 37 %), mettant fin à huit années de contrôle Démocrate sur le “gouvernorat” de l’État.
À noter également dans ce même État, la victoire du candidat Républicain et catholique Ken Cuccinelli au poste de procureur général de l’État, qui l’emporte largement (58 % contre 42 %)
sur le candidat Démocrate Stephen Shannon.
À signaler que la Virginie avait majoritairement voté pour Obama le 4 novembre 2008…

New Jersey. Là aussi le poste de gouverneur de l’État était soumis au vote. C’est le candidat Républicain, catholique, pro famille et pro Vie, Chris Christie – un nom
prédestiné ! – qui met fin au “gouvernorat” du Démocrate Jon Corzine (50 % contre 44 %). À noter également que le New Jersey avait majoritairement voté pour Obama le 4 novembre
2008…

Maine. Dans ce petit État le plus au nord-est des États-Unis, les électeurs étaient appelés à confirmer ou à rejeter une loi de l’État autorisant le “mariage” entre personnes de même sexe…
L’Église catholique avait évidemment appelé à son rejet. Les électeurs du Maine ont majoritairement (53 % contre 47 %) abolit cette loi !

À un an d’une consultation majeure (les Mid Term Elections), ces résultats confirment la désaffection de l’opinion publique américaine pour Obama, ses pompes et ses œuvres… On ne va
pas sortir nos mouchoirs.