Formidable image pro-vie sur un blogue catho américain !

Download PDF

Je ne connaissais pas le blogue Faillible Blogma, sous titré « Un commentaire social catholique », rédigé par un Américain encore jeune me semble-t-il, Matthew Warner, et placé sous le patronage de saint Joseph. Ce jeune blogueur et ses différentes prestations sur le net sont, me dit-on, très populaires chez les cathos américains.

Matthew a mis en ligne avant-hier une image pro-vie que je trouve formidable ! On attribue à Napoléon la formule célèbre : « Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours ». L’image que vous allez découvrir l’illustre à merveille. Souvenez-vous, pour la savourer, des sophismes des militantes de l’avortement du type « Mon corps m’appartient »

Voici donc l’image, suivie immédiatement de quelques commentaires pour aider ceux qui ne sont pas anglophones.

 

@font-face { font-family: “Cambria”; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: “Times New Roman”; }div.Section1 { page: Section1; }

C’est la silhouette d’une femme enceinte. L’accolade noire à gauche dit « Votre corps ». La flèche noire à droite qui pointe vers le bébé, dit « Ce n’est PAS votre corps ». Le texte en rouge et en bas dit « CE N’EST PAS VOTRE CHOIX ! ». Et l’image renvoie au Psaume 139, v. 14 à v. 16, qui dit : « Je te célébrerai pour les terribles merveilles ; merveilles, que tes œuvres ! Mon âme, tu la connaissais bien, mes os n’étaient point cachés devant toi quand je fus fait dans le secret, brodé dans les profondeurs de la terre. Tous mes jours, tes yeux les voyaient et sur ton Livre ils étaient tous inscrits, mes jours étaient formés avant que pas un n’eût paru ».

Admirable !

2 comments

  1. Delphine

    Bon, le foetus a un ADN différent, donc on admet qu’il n’est pas le corps de sa mère. Oui, MAIS n’ a-t-il pas besoin du corps de celle ci pendant 9 mois? ne va-t-il pas vivre en un sens à ses dépends? Cela concerne donc bien le corps de la mère, non? Alors si, ça reste son choix.
    Sans parler du fait qu’une femme qui avorte ne le fait pas à la légère. C’est un acte lourd de conséquence, toute femme le sait au fond d’elle. Si elle le fait, c’est parce qu’elle sait qu’elle n’est pas prête à être mère et à accueillir cet enfant comme elle le devrait. Ce n’est pas un meurtre, c’est un acte d’amour.

  2. Michaël

    Bonjour Delphine, je suis désolé mais je ne saisis pas qu’on puisse parler d’acte d’amour quand on tue quelqu’un. Le petit bout de chou en gestation ne verra pas le jour, parce que sa mère ne se sent pas prête (pour reprendre votre argumentation), c’est de l’amour ça?
    Je comprends bien qu’on peut ne pas se sentir prêt avant qu’un bébé arrive. Mais quand il est là, il fait mûrir les parents très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *