Occupy the Vatican : un mouvement de soixante-huitards toujours acnéiques…

Download PDF

 

Puisque l’objet de ce blogue est de rendre compte de l’actualité du catholicisme aux États-Unis, il me faut bien aussi parfois, et plus souvent que je le souhaiterais, traiter des personnes, des faits, des organisations qui en défigurent le visage. Né, cette année, dans le sillage du mouvement anarcho-gauchiste « Occupy », le groupe « Occupy the Vatican » se présente comme un groupe de catholiques qui veut révéler et dénoncer les “turpitudes” du Vatican – confondant d’ailleurs l’État du Vatican, le Saint-Siège et l’Église universelle… Il a créé une page Facebook qui se réclame d’un peu plus de 11 000 membres : sur 69 ou 70 millions de catholiques inscrits aux États-Unis, cela fait peu de monde ! On retrouve sur cette page tous les poncifs habituels que l’on lit à longueur de colonnes dans la presse anticatholique avec cette touche particulière « À bas la calotte ! » qui date un peu… Les finances du Vatican – songeons que le budget de fonctionnement de cette Cité-État est sept fois moins important que celui de l’Université de Harvard… –, la pédophilie « massive » du clergé, la détestation des Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, au motif de leurs “turpitudes”, etc., etc. C’est gras, c’est gros, que dis-je ?, c’est énorme… à tel point qu’on pourrait penser que ce mouvement est une blague ou une pochade. Il n’en est rien. Cela pue la haine anticatholique sous couvert de catholicisme. Une hypocrisie bête, mais de bête de concours d’un comice agricole. Voyez ci-dessous l’affiche que diffuse Occupy the Vatican : « À bas le clergé » (Down with Clergy), « Le prolétariat laïc renversera la bourgeoisie cléricale » (The Lay Proletariate Will Overthrow the Clerical Bourgeoisie), « Nous sommes les 99 % » (We are the 99 %) – slogan récurrent de tous les mouvements « Occupy », « Sens unique du progrès # Occuper Vatican » (This Way to Progress #Occupy Vatican). Avec comme image un point dressé, au poigné duquel pend un curieux chapelet agrémenté d’une faucille et d’un marteau… Ce ne sont que des gauchistes revêtus d’une peau de catholique, des soixante-huitards attardés qui ont une irruption d’acnée dans le cerveau.

 

5 comments

  1. MerrydelVal

    Merci de cette hilarante distraction. Pour faire partie d’un tel mouvement, il faut vraiment n’avoir strictement RIEN à faire de sa vie… quel gaspillage d’énergie pour RIEN!!!

  2. Pour exister une société parano a besoin d’ennemis commun à abattre :les Juifs pour les nazis, les bourgeois pour les communistes ; pour ces affreux c’est le Vatican: aimez même vos ennemis ? donnez leur plutot un miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *