Le cardinal Rigali envoyé du pape pour le bicentenaire de la naissance de saint Jean Népomucène Neumann

Download PDF

Le pape Benoît XVI a nommé aujourd’hui le cardinal Justin Rigali, archevêque de Philadelphie (Pennsylvanie), son envoyé spécial à la célébration du bicentenaire de la naissance de saint Jean Népomucène Neumann, qui se déroulera à Prachatiche en République Tchèque le 18 juin.
Né le 28 mars 1811 à Prachatiche, une ville de Bohême faisant alors partie de l’empire austro-hongrois, saint Jean Népomucène Neumann ne put se faire ordonner prêtre dans son pays natal, son évêque ayant décidé qu’il y avait déjà trop de prêtres en Bohême… Il émigra donc pour les États-Unis en 1835 espérant pouvoir y être ordonné prêtre ce qui s’accomplit l’année suivante des mains de l’évêque français du diocèse de New York, Mgr Jean Dubois. Ce dernier lui assigna un ministère auprès des émigrants de langue allemande. En 1840, il sollicita son entrée chez les Rédemptoristes et fut leur premier candidat dans leur premier noviciat (Pittsburgh, Pennsylvanie). Il prononça ses vœux en janvier 1842 à Baltimore (Maryland) puis, six ans plus tard, devint le supérieur provincial de la congrégation. Il fut naturalisé citoyen américain le 10 février 1848, puis nommé quatrième évêque de Philadelphie et sacré évêque à Baltimore en 1852. Ce fut un infatigable créateur d’écoles catholiques (près de 100 !), de paroisses (en moyenne, une par mois d’épiscopat !), de congrégations religieuses… Épuisé par cet apostolat indomptable mené dans un environnement très hostile au catholicisme, l’évêque Neumann décéda brutalement d’un accident vasculaire cérébral en pleine rue le 5 janvier 1860 : il avait 48 ans.
Déclaré vénérable par Benoît XV en 1921, il fut béatifié par Paul VI le 13 octobre 1963, puis canonisé par ce même pape le 19 juin 1977. Sa fête est célébrée aux États-Unis le 5 janvier et en République Tchèque le 5 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *