Une preuve de la cathophobie du gouvernement Obama…

Download PDF

 

J’ai traité hier de cette incroyable pétition “citoyenne” figurant sur le site de la Maison Blanche et demandant au gouvernement américain de déclarer « officiellement » l’Église catholique « groupe haineux ». Cette pétition lancée le jour de Noël ne se porte pas très bien, puisqu’elle n’a enregistré à ce jour que 2 281 signataires ; c’est en tout cas que je lis ce matin sur le site de la Maison Blanche, ce qui ne cesse de m’intriguer car hier le compteur indiquait 2 518 signataires : 237 citoyens auraient-ils rétractés leur aval en une seule journée ? Mystère ! Toujours est-il qu’il faudrait encore 22 781 signatures, et avant le 24 janvier, pour que cette pétition puisse être prise en considération par le gouvernement américain – indépendamment de la réponse que ce dernier lui donnerait… J’y reviens aujourd’hui en raison de deux nouveaux événements, à la fois intéressants et un tantinet facétieux, qui viennent enrichir le “débat”…

Matt Smith, président de Catholic Advocate, s’interroge dans un courriel que je viens de recevoir : « Le gouvernement Obama est-il anticatholique ? À vous de voir ». Dénonçant cette pétition, il s’étonne que la Maison Blanche ne l’ait pas supprimée de la section « We the People » de son site internet, où figure un nombre considérable de pétitions au gouvernement et de toutes sortes. L’argument de Matt Smith est assez sensé. En effet, la mise en ligne d’une pétition au gouvernement est soumise à des conditions qui sont bien spécifiées lorsque son initiateur complète son formulaire. L’une d’elle précise que le site pourra supprimer une pétition si elle contient, notamment, des « propos diffamatoires ou frauduleux ». Il est clair que la pétition tombe sous le coup de la diffamation : il suffit de la lire et de lire en parallèle les propos du pape qu’elle incrimine… Or la Maison Blanche s’est, selon Matt Smith, refusée à supprimer cette pétition, ce qui, pour le président de Catholic Advocate, est révélateur de ses sentiments anticatholiques.

L’autre événement ne manque pas de sel… Un (ou des) Américain(s) a mis en ligne le 4 janvier une nouvelle pétition au gouvernement lui demander de « Stigmatiser comme groupe haineux les gens sectaires qui ont lancé une pétition visant à stigmatiser l’Église catholique comme groupe haineux ». Cette pétition indique dans sa “profession de foi” : « Des gens pétitionnent pour stigmatiser l’Église catholique comme “groupe haineux” en raison de son enseignement sur le mariage entre personnes de même sexe. Mais aux États-Unis nous avons cette curieuse chose qu’on nomme “liberté de religion” et qui signifie que nous n’avons pas l’obligation d’être d’accord avec votre redéfinition du mariage. Quand vous qualifiez les catholiques de haineux parce qu’ils soutiennent cette opinion religieuse, vous êtes des sectaires. Et je crois que nous pouvons tous être d’accord pour dire que ce sectarisme est tout à fait haineux. Ainsi, ceux qui veulent qu’on stigmatise l’Église catholique comme “groupe haineux” constituent de fait eux-mêmes un “groupe haineux” ». Réponse du berger à la bergère ou retour de boomerang, à vous de voir… Cette pétition a recueilli en 4 jours 1 064 signatures. Ce serait drôle qu’elle obtienne les 25 000 réglementaires avant le 3 février. Pour voir comment se comporterait la Maison Blanche

smileylien

Hate Group 2

2 comments

  1. btk

    il est certain que l’Eglise Catholique gene ici comme ailleurs, c’est TRES bon signe
    et ici, comme en France, les Catholiques (et pas seulement eux.. je dirais tous les gens senses..) se reveillent
    nous sommes sur la bonne voie ; la barque garde sa stabilite dans les stupides vagues mouvantes… et se redresse bien.
    plus rien ne sera comme avant : les Catholiques sont en marche !
    je vais transmettre la petition a mon entourage
    (mes Prieres vous accompagneront le 13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *