Diocèses orthodoxe et diocèses hétérodoxes : la sanction par les vocations

Download PDF
David J. Hartline, qui a été enseignant dans une école catholique, anime aujourd’hui le site internet Catholic Report (www.catholicreport.org) et il vient de faire paraître un livre très intéressant The Tide Is Turning Toward Catholicism, ce qu’on pourrait traduire par
« le catholicisme est en marée montante », dans lequel il dénonce les jugements téméraires de la « grosse presse » américaine (assez semblable à la nôtre) qui ne cesse de dénigrer l’Église
catholique et de se réjouir de la baisse des vocations sacerdotales et religieuses. La réalité est beaucoup plus subtile et elle est très claire souligne Hartline : « Les
diocèses qui sont orthodoxes et qui défendent l’enseignement de l’Église voient croître le nombre de leurs séminaristes ; ceux qui ne sont pas orthodoxes et qui ne défendent pas l’enseignement de
l’Église voient leurs séminaires se vider »
. Et l’auteur fournit quelques exemples qui ne manquent pas d’intérêt : « En 2005, le diocèse de Rochester [État de New York] l’un des
diocèses les plus hétérodoxes et gauchistes
[des États-Unis] ne comptait que 6 jeunes gens se préparant au sacerdoce dans son séminaire. A contrario, les diocèses orthodoxes
d’Omaha
[Nebraska] et de Lincoln [Nebraska] qui, ensemble, ne pèsent que la moitié de celui de Rochester, comptaient 64 jeunes gens se préparant au sacerdoce ». On pourra –
pour ceux qui entendent l’anglais – lire la chronique que Hartline a donné, le 9 juillet, à Catholic Exchange : www.catholicexchange.com/node/62661. Cela vaut la peine d’être lu…