Points Non Négociables

Pays-Bas : méga-étude sur la santé des « bébés-PMA »

Commentaires (3)
  1. KINDEL MAURICE dit :

    Avec l’ICSI, injection du spermatozoïde dans l’ovule, l’oeuf issu de la fécondation possède un double stock de mitochondries, celles de la mère mais aussi celle du père biologique. À ce jour, personne ne semble s’en inquiéter. Voir aussi les résultats d’une vaste étude française, présentés hier lors du congrès de la Société européenne de la génétique humaine à Gothenburg, en Suède le 14 juin 2010 par Géraldine Viot, généticienne à la maternité Port- Royal de Paris sont impressionnants :
    Chez les enfants issus d’AMP, il y a presque le double de malformations congénitales par rapport à ceux conçus naturellement : 4,23 % au lieu de 2 à 3 %. Un taux troublant, inquiétant même, qui confirme combien les techniques de procréation ne sont pas aussi neutres qu’on le croit. Cette étude a été menée à l’initiative de l’association AMP vigilance réseau Follow up, qui vise à observer le devenir des enfants conçus dans le cadre d’une AMP.

  2. Harduin Viviane dit :

    Merci de me tenir au courant des études concernant les enfants issus de la PMA

  3. mangouste20 dit :

    A force de manipulations sur le corps humain, on finira bien par constater des catastrophes.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »