Points Non Négociables

Pays-Bas : méga-étude sur la santé des « bébés-PMA »

Commentaires (3)
  1. KINDEL MAURICE dit :

    Avec l’ICSI, injection du spermatozoïde dans l’ovule, l’oeuf issu de la fécondation possède un double stock de mitochondries, celles de la mère mais aussi celle du père biologique. À ce jour, personne ne semble s’en inquiéter. Voir aussi les résultats d’une vaste étude française, présentés hier lors du congrès de la Société européenne de la génétique humaine à Gothenburg, en Suède le 14 juin 2010 par Géraldine Viot, généticienne à la maternité Port- Royal de Paris sont impressionnants :
    Chez les enfants issus d’AMP, il y a presque le double de malformations congénitales par rapport à ceux conçus naturellement : 4,23 % au lieu de 2 à 3 %. Un taux troublant, inquiétant même, qui confirme combien les techniques de procréation ne sont pas aussi neutres qu’on le croit. Cette étude a été menée à l’initiative de l’association AMP vigilance réseau Follow up, qui vise à observer le devenir des enfants conçus dans le cadre d’une AMP.

  2. Harduin Viviane dit :

    Merci de me tenir au courant des études concernant les enfants issus de la PMA

  3. mangouste20 dit :

    A force de manipulations sur le corps humain, on finira bien par constater des catastrophes.

Traduire le site »