En Une

Mgr Marceau passe de Perpignan à Nice

Commentaires (3)
  1. Alyette Giroud dit :

    Cet évêque semble sincère.
    Il parle avec une conscience claire.
    Un nouveau pas vers le renouvellement de l’épiscopat français, dont nous avons beaucoup enduré depuis des décennies …

  2. Le Pape François a nommé ce jeudi évêque de Nice, Mgr André Marceau, 68 ans, jusqu’à présent évêque de Perpignan-Elne. Mgr Guy Thomazeau avait été nommé administrateur apostolique du diocèse de Nice, suite à la démission de Mgr Louis Sankalé le 8 août 2013.

    Vu que Mgr Marceau est responsable de la catéchèse et du catéchuménat au sein de la conférence épiscopale et vu les parcours catéchétique que propose toujours cette conférence (parcours qui n’apprennent rien aux enfants et cela m’a été confirmé durant l’été 2012 par deux catéchistes qui ont arrêté car elles n’en peuvent plus de ne rien apprendre aux enfants et en janvier 2014 un grand père m’a dit que pour l’éveil a la foi on fait faire du coloriage et du bricolage aux enfants mais on ne leur parle pas de Jésus et Marie…) je ne pense pas que Mgr Marceau soit un évêque qui va aider au renouveau de l’Eglise de France. N’oublions pas que le pape Jean Paul II dans son encyclique sur la catéchèse a dit qu’il fallait s’intéresser plus a un contenu qu’a une méthode et qu’il n’a pas été écouté puisque quand le pape Benoît XVI a réuni les évêques de France à Lourdes en septembre 2008 il leur a redit la même chose que le pape Jean-Paul II. Et ça continue…

    L’évêque du diocèse ou ces deux catéchistes ont arrêté de faire de la catéchèse en on parlé a leur évêque et celui-ci leur a dis qu’il était obligé de prendre la méthode imposé par la conférence des évêques de France. Cela est faux. Un évêque est maître dans son diocèse et peut faire ce qu’il veut. Ce que dit la conférence des évêques de France n’est que des orientations et des conseils.

    Je prie pour le jour ou les évêques auront des comptes a rendre au Seigneur pour que le Seigneur ne leur en tienne pas compte de faire n’importe quoi c’est a dire de ne pas appliquer ce que le magistère de l’Eglise catholique demande de faitre et de vivre. Je prie pour les évêques afin qu’ils agissent non pas comme il le désirent mais en vue de faire la Volonté de Dieu qui passe pour une catéchèse ou l’on fait connaître Jésus, Marie, les mystères chrétiens, les sacrements, la Parole de Dieu contenu dans la Bible et par faire prier et adorer et cela en fonction de l’âge des enfants et des jeunes.

    Pour en revenir a nos évêques, il faut savoir que 75 % de nos évêques sont Francs Maçons et qu’il y a une division entre eux et les bons évêques. On le constate a chaque réunion de la conférence épiscopale française a Lourdes. Prions aussi pour l’unité de nos évêques.

    Le pape qui nomme les évêques est-il toujours bien informé et renseigné ? Personnellement j’en doute.

  3. Je crains comme je l’ai dit tout récemment que Madame Giroud ne tombe des nues au sujet de cet évêque, sans revenir sur ce que j’ai écrit récemment, (et j’ai été gentil) je vous invite à entendre ma vidéo qui repose sur des faits : http://youtu.be/_hDObn8zf8E, mais aussi sur mon site.
    Il nous laisse le diocèse en un champ de ruines tant : financier, doctrinal et ecclésial…
    Je peux vous assurer, sauf s’il est mis sous surveillance comme je le crois, qu’il reproduira sur le diocèse de Nice ce qu’il a fait à Perpignan-Elne.
    Il a une capacité stupéfiante à enfoncer l’église locale dans toutes les affres que généra la période post-conciliaire de 1965 à 1980.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »