En Une

De Benoît XVI à François : rupture ou continuité ?

Commentaires (2)
  1. emi dit :

    “…rupture ou continuité”… Pour moi un début de rupture s’est manifestée dès le début du pontificat.
    Le pape François s’est d’abord déclaré “évêque de Rome”, ensuite il refusa d’occuper les appartements réservés au pape, son installation dans la pension Ste Marthe est toujours de mise (non provisoire comme on pouvait le penser dans le cas de travaux dans les appartements pontificaux). La suite nous dira si sa façon de diriger l’Eglise est la bonne et ce qu’il faut à notre époque car bouleverser les us et mentalités se fait toujours dans l’ordre et en douceur. Il ne sert à rien de vouloir tout changer au gré de sa fantaisie ou de ses aspirations propres. L’Eglise s’est construite au fil des siècles, pas en un pontificat.
    Ce qui est certain c’est que beaucoup de fidèles sont perplexes sur sa pastorale et ses propos déconcertants dans la façon d’expliquer l’Evangile.
    On peut passer d’un pape érudit à un pape moins savant, l’essentiel c’est que le fidèle se sente aimé et accepté dans sa sensibilité et respecté. Il semble que ce pape soit très autoritaire (mais pas très respectueux de ce qui a existé avant lui), et agisse sans prendre le temps d’analyser les problèmes dans leur réalité. Il ne semble pas comprendre que l’Eglise est composée de diverses communautés très différentes qu’il faut diriger avec charité et non vouloir faire de l’Eglise une uniformité sans distinction.
    Le Seigneur qui a suscité tant de diversités dans Son Eglise devrait la retrouver unifiée, nous ne ressentons pas le respect de cette diversité mais au contraire une volonté de tout planifier dans un conformisme difficile à définir. Il serait temps de revenir aux fondements…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »