Perepiscopus

Mgr Ulrich montre en exemple Philippe Auguste

Commentaires (3)
  1. Patrick de La Rode dit :

    Le Prince Louis, ainé des capétienes était présent ! mais Valls a fait l’impasse, alors qu’il était annoncé !

  2. Cassianus dit :

    “La guerre n’est jamais le bon moyen de résoudre un conflit.” : allons bon ! Pas toujours, d’accord ; mais jamais ? Si c’était jamais, Dieu n’aurait jamais commandé de guerres à Israël. Dieu aurait-il commandé d’user d’un mauvais moyen ? Les prophètes dont les paroles sont rapportées dans la Bible auraient-ils mentis ou se seraient-ils trompés ?

    Le bon sens à lui seul suffit pour comprendre qu’aucun droit ne pourrait jamais être défendu s’il n’était pas moralement possible de repousser par la force une injuste agression. Le dialogue entre belligérants peut éviter l’usage des armes. Mais encore faut-il que l’on ait, de part et d’autre, des armes et l’intention de les utiliser ! C’est seulement une trop grande incertitude d’avoir l’avantage sur l’ennemi qui peut dissuader de recourir immédiatement aux armes et de chercher plutôt des conditions de paix. “Quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’ il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille? S’il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix.” Luc 14, 31-32.

  3. Luc Warnotte dit :

    Vivent les Anglais!

Traduire le site »