En Une

[Pétition nationale] Non à l’euthanasie !

Commentaires (2)
  1. Jules dit :

    Les directives anticipées n’ont rien à voir avec l’euthanasie, elles permettent de refuser l’acharnement thérapeutique Loi leonetti de 2006. La personne qui a rédigé cet article a une formation médicale? J’en doute…
    Qui peut prôner l’acharnement thérapeutique sur un malade en fin de vie ? Les directives anticipées servent à cela!
    La sécu devrait les gérer et pas un lobby.

    1. Jeanne Smits dit :

      Bien sûr, les directives anticipées peuvent être utilisées en France comme aux Pays-Bas pour refuser l’euthanasie (par arrêt de la nourriture et de l’hydratation) et l’« obstination déraisonnable » encore qu’on ne sache pas bien à quoi cela correspond très précisément. Mais le fait est qu’elles sont le plus souvent promues, et le plus souvent utilisées, pour permettre d’affirmer un refus de la vie au delà d’un certain seuil de souffrance, d’inconscience ou – c’est le cas aux Pays-Bas – de dépendance ou de démence. C’est ainsi que les utilise l’association néerlandaise pour le droit de choisir sa fin de vie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »