En Une

Selon Mgr Fernandez, de Cordoue, le pape lui-même récuse la communion pour les divorcés « remariés »

Commentaires (4)
  1. Hubert.Amugu dit :

    Selon Mgr Fernandez de Cordoue,le Pape lui- même ne marche pas! avec la sainte Communion,pour
    les divorcés”remariés”on ne sais pas trop,pouquoi? avec qui?avec quel pouvoir!? et à qui? le card.Kasper veut donc imposer son très vénimeux plan de déstruction, du Saint Sacrement du Mariage catholique?
    qu’il cesse de nous menacer!avec ses droles de paroles commes celles-ci: Celui qui l’attaque,ou qui est
    contre son plan,est contre le Pape..! on se demande bien si notre Eminence card Kasper est vraiment au courant de la sainte position éternelle,irrévocable du saint Père,son chef,le Pape Franciscus!sur ce sujet!!
    Qui répondant aux Evêques espagnols en visite à Rome,dit officiellement que: ce que Jésus Christ a institué,
    le Pape ne peut pas le changer* : Quod ergo Deus conjúnxit,homo non séparet.(Matth.19,3-6 )Dieu soit loué
    Notre Saint Père,SS.le Pape Franciscus,reste éternellement fidèle,à Jésus Christ notre Dieu et notre Roi*
    Prions beaucoup,pour le Saint Père notre Pape Franciscus,pour notre card.Kasper,et pour toute la sainte
    Eglise catholique,et pour la Paix dans le monde* Salut.

  2. Boanergues dit :

    Plus “basique” que cela, il n’y a pas !

    La Révélation est close depuis la mort du dernier apôtre. Je ne vois donc pas qui sur cette terre pourrait y changer quoi que ce soit, ce serait trahir l’enseignement irréformable du Christ !

    Ce synode n’a aucune raison d’être sauf sans doute pour des hérétiques comme Kasper ou Bonny qui devraient être envoyés comme “nonces apostoliques” dans le désert !

  3. Françoise dit :

    Le pape est soupçonné de beaucoup de choses, mais il garde la tête sur les épaules et le Saint-Esprit en son coeur. Des paroles toutes simples, directes, irréfutables.

    La dénatalité en Espagne comme en Italie est due en partie à la crise économique dont sont victimes ces pays en raison de la politique de l’Union européenne.

  4. François dit :

    On parle beaucoup ces temps-ci de communion pour les divorcés remariés, mais l’Eglise est muette concernant des milliers de jeunes chrétiens qui ne voient aucune objection à vivre en concubinage, encouragés indirectement par certains membres de l’Eglise. C’est le cas de ma fille, à qui une religieuse qui la connait elle et son “ami”, lui a déclaré : “vos parents sont un peu rigides, mais ils vont changer, ne vous inquiétez pas”, autrement dit : ce que vous faites est bien, alors que je sais que cela est contraire à ce que demande l’Eglise. Et elle continue à communier, comme si de rien n’était, quand par hasard elle va à la messe. Et son ami communie aussi, alors qu’il n’est pas catholique.
    Je pense que le problème à éclaircir est l’accès à la Communion Eucharistique, l’Eglise doit vraiment clarifier le point de savoir qui peut y avoir accès. Cela aidera des milliers de personnes à prendre conscience que leur chemin s’écarte de l’Eglise, et donc du Christ. Cela n’empêche pas l’Eglise d’être accueillante envers ces personnes, en leur donnant une place. Mais leur juste place. Je me demande s’il y a des documents officiels à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »