Non classé

Découvrez les armes du nouvel archevêque de Kuala Lumpur

Commentaires (2)
  1. franek dit :

    Du grand n’importe quoi… et pas seulement héraldiquement.
    Et pourquoi s’en tenir aux trois religions ? Les bouddhistes, hindouistes et autres animistes ne sont-ils pas également nos frères ??
    Sans parler des agnostiques et autres athées.
    c’est bien triste, quoique… une nouvelle occasion de prier !

    1. Jean-Marie Vaas dit :

      Effectivement, on pourrait aussi inclure les athées, les agnostiques, car ils participent aussi de cette “diversité dialoguante”. Le dialogue interreligieux, tel qu’il est mené, a des bases doctrinales extrêmement faibles. Il mériterait d’être encadré et mieux précisé. Nous disposons de textes assez clairs (Dominus Iesus, notamment). A utiliser et approfondir !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »