En Une

N’oublions pas aussi que le respect commence par la vie, celle de l’enfant à naître

Commentaires (3)
  1. brandenburg dit :

    Pourquoi cet Evèque,un des meilleurs de France,se croit-il obligé d’eùpmloyer un langage moderrniste comme vivre ensenble,résilience,droit à ceci et à cela,démocratie qui sont vagues ou incompréhensibles?Ces concessions de langage me semblent plus que vaines mais entrainant un certain danger:aller parler de résilience à un jeune déboussolé,il ne comprendra rien à ce que vous lui dites!Parler-lui de rédemption ,in comprendra tout de suite surtout s’il a une teinture musulmane mais aussi s’il n’a rien carr de mot un peu compliqué correspond à un mouvement spontané de toute ame dans son inclination naturelle au bien que Dieu y a mise: meme si elle l’ignore,ce mouvement spontané de l’ame commencera à lui faire connaitre explicitement et clairement son existence et son contenu.Loin de moi la présomption de critiquer ce Pasteur admirable mais je ne vois pas l’avantage à parler comme un certain milieu social qui met un contenu radicalement contraire au notre.On parlait jadis de l’onction écclésiastique que les anticatholiques ont toujours tournée en dérision mail il me semble normal que l’Eglise ait son langage propre!Le Chrit employait un langage simple mais d’une part,tout le monde b’est pas le Chriet et,d’autre part,il faisiat des paraboles pas toujours faciles à comprendre meme pour ses disciples comme en témoigne des passages de l’Evangile où iI explique longuement à ceux-ci le sens profond de telle ou telle parabole,non que le christianisme soit un ésotérisme réservé à certains mais un mystère qui se dévoile peu à peu à l’intelligence ou à la foi,sinon il ne reste qu’à crier l’équivalent de “oualla akbar”.J’exagère certes mais il y a quand meme un danger à, user d’un langage démonétisé car utilisé à tort et à travers par des adversaires ou des amis comme une parole magique qui règle tout:ainsi du “vivre ensemble ” expression creuse,vide de sens,neutre et dans laquelle on peut fourrer tout ce que l’on veut!Ceci dit ce texte est parfait quant au contenu!

  2. Michelet dit :

    Oui, je me faisais la même réflexion : pourquoi un tel discours de sciences humaines.
    Mais la réponse est dans le titre : il s’agit de vœux à la société civile.

    Donc pas une catéchèse mystagogique pour des chrétiens, fondée sur la Parole de Dieu,
    ni un discours humaniste que n’importe quel sociologue pourrait tenir,
    mais un discours de l’Église “experte en humanité” s’adressant à tous les hommes de bonne volonté,
    prenant dans l’épaisseur de l’homme ce qui va dans le sens du Royaume,
    éprouvant toute chose et retenant ce qui est bon,
    car rien de ce qui est bon et vrai n’est étranger au Christ.

  3. Courivaud dit :

    C’est un bon texte.
    Vous avez simplement oublié de citer le précédent, le sermon du 11 janvier qui permet de resituer celui-ci…. dans son contexte.
    Mais, tant mieux pour nous, nous l’avons trouvé dans “le Forum catholique” et autres sites concurrents (vive la concurrence !).

    Ce qui est gênant avec Mgr Rey, c’est qu’il parle fort bien ce qui tient de l’exploit lorsque l’on sait la médiocrité des “prêches” de la Conférence des évêques de France (elle n’a déjà pas de légitimité !).

    Mais il faut agir aussi : pourquoi ne sera-t-il pas à la manifestation pour la vie après ce que nous avons subi comme échec en 2012-2014 et ce que nous risquons de subir à nouveau si nous ne faisons rien contre la légalisation de l’euthanasie. Il y a urgence. Quelqu’un peut-il l’expliquer à Mgr Rey

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »