Perepiscopus

Le venin de Bruno Frappat

Commentaires (11)
  1. patrick chirac dit :

    “tout ce qui est excessif est insignifiant”. il en est ainsi des propos de Frappat…

    1. sygiranus dit :

      Un peu facile comme réponse ! L’évangile aussi a paru excessif aux yeux de certains. La vérité et la justice ont droit à la défense quand elles sont bafouées, c’est alors un devoir !

  2. Hervé Soulié dit :

    N’attachons pas une importance excessive aux propos de Bruno Frappat, ni même à son personnage.
    Il est certainement un ancien journaliste connu, mais il n’est plus qu’un spectateur âgé, rien de plus.
    Et, après tout, il a le droit d’exprimer son opinion personnelle.
    Et nous aussi nous avons le droit et même le devoir d’exprimer notre opinion : cette opinion, c’est que le discours du Pape François à la Curie à l’occasion des voeux aurait peut-être été légitime s’il avait été prononcé en privé, mais que, prononcé en public devant des centaines de millions de spectateurs, il en devenait déplacé, et même malveillant.
    Car c’est quand même bien la Curie qui assure l’indispensable gouvernement de l’Eglise, c’est elle qui décharge le Pape de beaucoup de soucis de détail qui entraveraient son activité de pasteur universel, enfin c’est elle qui lui prépare ses nombreux discours (tâche bien nécessaire…) et ses multiples interventions publiques.
    François pourrait avoir à son égard une certaine reconnaissance…

  3. Courivaud dit :

    Savoir se taire ne s’adresse pas seulement à ce journaliste qui se prend pour un (saint)-esprit frappeur,
    mais aussi au pape François 1er. Nous, catholiques ne fréquentant pas la Curie romaine, n’apprécions guère ses divagations verbales à la “Reppublica” ou au sortir d’un voyage en avion. Car, comme vous le savez bien, nous ne sommes pas ceux que l’on étiquette bien facilement : “tradi”, “modéré”, “progressiste”, et., et sûrement pas des lapins !

  4. philippe 01 dit :

    N’est -ce pas M. Bruno Frappat qui était rédacteur en chef du journal La Croix lorsque cette vénérable institution encensait la gauche des années Jospin-Aubry et dépassait toutes les bornes de la sottise (je veux rester poli)
    en titrant à la une et en gros caractères s’il vous plait:
    le mercredi 11 mars 1998 : “Les lycéens veulent la semaine de 35 heures…”
    et rebelote le mardi 5 octobre 1999: “La vie commence après 35 heures…”
    A l’époque j’avais écrit pour dire mon indignation, en me demandant “s’il y avait un pilote dans l’avion de la rédaction” J’attends encore la réponse de M. Frappat et de ses brillants collaborateurs de l’époque…

  5. toto dit :

    “Alors, comme ne cesse de le répéter le Pape François, cessons tous ces commérages,”
    Ah bon, Il répète cela sans cesse le Pape? Alors pourquoi ne l’applique-t-il pas lui -même?
    Est-ce que son catalogue des 15 maladies n’appartient pas à la catégorie des “commérages”, en public qui plus est?
    La correction fraternelle se fait d’abord en petit comité, sur des cas précis. Ensuite, on prend des sanctions, sur des cas précis et avérés. La généralisation imprudente du Pape s’apparente plus aux méthodes staliniennes qu’aux méthodes évangéliques. Et une preuve, puisque ces commérages papaux plaisent au stalinien Frappat, ils ne sont pas un bon exemple.
    Docteur, guéris-toi toi-même.

  6. Fred dit :

    En fait, l’Eglise catholique n’est qu’une multitude de sectes qui ont le même pape.
    Pourquoi une semaine, un mois pour l’unité de l’Eglise romaine ???

  7. Roger le Masne dit :

    Ce genre d’article m’irrite. Il y a trop de verbiage, trop de sous-entendus ou d’allusions. De plus cet article n’est pas signé. On ne sait pas qui parle, tellement il y a de guillemets, est-ce l’auteur de l’article ? Est-ce l’Homme nouveau ? Est-ce Bruno Frappat ?
    Une seule phrase m’a plu : “Savoir se taire”. Hélas ! Et il est ajouté “Que l’on me permette cette ultime réflexion au sujet de…”. Que l’on permette à qui ?
    Il aurait au moins fallu citer l’article de la Croix pour que l’on juge sur pièces.
    Cet article est donc inutile et m’a fait perdre du temps.
    RLM

    1. sygiranus dit :

      Il est certain que le temps de Monsieur Le Masne est irremplaçable…, mais de là à dire que l’article est inutile… !
      Savoir lire et prendre le temps de lire, est une grande chose !

    2. Jean de Préaudet dit :

      Excellent, merci Roger !
      ( j’ apprends à me taire, puisque tout a été dit et bien dit…)

  8. Maurice dit :

    du journaliste Bruno Frappat dans La Croix, 3-4 janvier 2015, p. 28)
    Voilà, tout est dit dans cet extrait de phrase (ou plutôt dans se extraits) : la croix est autant catholique que je suis évêque ! Il y a bien longtemps que ses articles ne le sont plus !

    La croix ? Il nous la fait porter cette croix en faisant penser à des personnes que les articles publiés sont en accord avec le catholicisme de par le titre de ce journal, peut-être celui des néo-protestants V2 mais pas de tous.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »