En Une

7 mars 1965 : il y a 50 ans, début de la réforme liturgique

Commentaires (12)
  1. toto dit :

    Le poisson pourrit par la tête!

  2. de chevrey dit :

    Hélas!!!!

  3. théofrède dit :

    en France, on a surtout remarqué la brutalité fort peu chrétienne avec laquelle la hiérarchie a imposé la réforme
    dans le diocèse de Lyon (diocèses actuels de Lyon et de Saint Etienne) on peut noter la disparition du rite lyonnais, même chez les “fraternités sacerdotales” qui se disent traditionalistes
    ce rite était celui que pratiquait le saint curé d’Ars, qui était prêtre du diocèse de Lyon, dont ces “traditionalistes” se réclament pourtant (Ars se trouvait dans le diocèse de Lyon depuis les origines jusqu’à la “résurrection” d’un diocèse de Belley étendu jusqu’à la Saône, alors que le diocèse primitif n’allait que jusqu’à l’Ain)

  4. durandal dit :

    Dans sa froide laideur voulant mettre en exergue la modernité “sixties “, ce machin en forme d’ogive atomique façon Spoutnik était au moins une tiare… Seigneur, venez à notre aide, nous périssons…

  5. vendome dit :

    50 ans déjà!

    L’arianisme a duré 52 ans: à quand la fin du post-Vatican II ?

    1. toto dit :

      @ vendôme
      L’arianisme a duré plusieurs siècles!

  6. Onclin dit :

    « À partir de la session d’octobre 1966, cinq, puis six observateurs protestants assistèrent aux assemblées de ce Consilium » Question: pourquoi « six » « observateurs protestants ». Que viennent-ils faire là? Car encore aujourd’hui au synode sur la famille, il y avait aussi dans chaque groupe de discussion un « protestant »; je suppose par là que le « vouloir » de fusion entre la hiérarchie vaticane (catholique?) et la hiérarchie protestante est « entérinée » de fait. C’est pour cela que ce Pape se fait bénir par des protestants évangélistes, il a voulu aussi se faire bénir par le patriarche orthodoxe, mais le patriarche, lui, a fait capoter son intention.
    Je crois qu’il faut maintenant une « vraie » hiérarchie « CATHOLIQUE » au Vatican, pour le moment celle qui est là, est, selon moi, sur un très mauvais chemin, et donne un très mauvais message « catholique ». Car qui me prouvera que le « protestantisme » n’est pas encore aujourd’hui une hérésie !

  7. Hervé Soulié dit :

    Triste anniversaire pour beaucoup.
    Un jour à marquer d’une pierre noire…

  8. karr dit :

    Comment béatifier et envisager la canonisation d’un pape dont nous célébrons cette année la réforme liturgique?Il est difficile de ne pas retenir les divers échecs de l’application du Concile Vatican II dus à ce pape dans le processus qui le mène à la gloire des autels.

  9. Luc dit :

    “Au milieu de la foule, retentit la voix grave et puissante de Tito Casini, un romancier très connu en Italie : ‘Et cum spiritu tuo'”. C’est vrai que les Italiens ont dû être traumatisés d’entendre ‘Et cum spiritu tuo’ au lieu de ‘E con il tuo spirito’… Les pauvres, “il latino non si capisce”. C’est vrai, il faut les comprendre, c’est de l’hébreu pour eux. “Mea culpa, mea culpa…” non si capisce! Il faut traduire en italien: “È colpa mia, è colpa mia”. Heureusement que Paul VI est venu libérer ses compatriotes de cet étrange latin, qui leur est totalement étranger! Ah, l’idéologie… C’est beau… comme l’antique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »