En Une

Mgr Papin remet à l’honneur le sacrement de confession

Article précédent
Laïcisme de la RATP
Commentaires (5)
  1. Buffalo dit :

    Beaucoup de blabla pour rien au sujet d’un sacrement qu’un certain clergé a torpillé en systématisant les absolutions collectives. Si les prêtres étaient plus disponibles pour conférer ce sacrement, dans leur église, à heure fixe, sans obliger les fidèles à prendre RV ou à attendre les célébrations communautaires, les chrétiens y reviendraient. Le problème, c’est qu’une grande partie du clergé ne considère plus la réconciliation des pécheurs et la messe comme les premières obligations de leur ministère…

  2. Mr dit :

    Dimanche à la messe des Rameaux avant le début de celle-ci, deux femmes âgées discutent :
    A : “vas-tu te confesser cette semaine ?”
    B : “il y a une cérémonie pénitentielle, j’aime autant…”
    A : “oui mais il n’y a qu’à la confession que tu as le sacrement”
    B : “moi j’ai demandé à X qui m’a dit que c’était la même chose”
    A et B en cœur : “ah ! Ben on ne sait plus maintenant… ”
    Puis la conversation se poursuit sur l’élimination des rameaux qui ont fait trop de fumée l’an passé en brûlant et qui finiront donc cette année à la poubelle.

  3. Françoise dit :

    En plus j’ai lu à diverses occasions que le sacrement de pénitence individuel est bénéfique pour le moral et que le prêtre qui donne l’absolution est infiniment plus efficace que le psy que l’on va consulter à grands frais et qui n’est pas forcément chrétien.

  4. Jeanne. dit :

    Je trouve cela intéressant , se replonger dans les eaux du baptême!!! je n’y avis pas pensé.
    pour ma part , c’est un effort énorme, je m’y soumets par devoir.

  5. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Dixit : « Dans notre feuille de route diocésaine de 2008, j’invitais « à prendre des initiatives nouvelles pour faire redécouvrir le sens et la fécondité du sacrement de pénitence et de réconciliation, ainsi que sa dimension à la fois personnelle et communautaire ».

    Une très belle initiative à mettre en pratique +++

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »