En Une

Parfois d’excellents prêtres ne sont pas faits pour être évêques

Commentaires (12)
  1. joëlle dit :

    j’applaudi je suis entièrement d’accord !!
    combien d’évêques aujourd’hui sont mauvais ?

  2. Bayard dit :

    La sagesse dont fait preuve le Cardinal Sarah est un témoignage qu’il est bien inspiré par Dieu. Je partage entièrement son analyse sur l’Eglise catholique ballottée à tous vents de doctrine et où ceux qui veulent rester fidèles deviennent la cible des nouveaux “prophètes”. Que Dieu nous donne de nombreux cardinaux comme celui-là!

  3. Cassianus dit :

    Il n’y a pas que des problèmes de relations humaines. Il y a des évêques qui, avant d’être nommés, professaient déjà des opinions douteuses. La chose était connue et ils ont été nommés malgré tout. Insuffisance du filtrage ? On ne peut pas penser cela quand on constate que leurs successeurs maintiennent la même ligne idéologique.

    Donnons un exemple : en Afrique du Nord, les évêques sont tous indifférents à l’évangélisation des Musulmans. Quand on lit un peu leurs publications, on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’une posture stratégique (une feinte indifférence pour faciliter la cohabitation) mais bien de la conséquence logique d’une réelle indifférence à la motivation théorique du bien moral – considérant d’ailleurs, comme bien moral suffisant pour le salut, un vague altruisme, une insaisissable disposition à la solidarité sociale qui se traduirait politiquement en “engagements” pour le progrès de la démocratie… Ce sont des gens qui pensent, qui écrivent, et qui écrivent parfois beaucoup, et il est aisé de se rendre compte que leur détermination de ne rien faire du tout pour l’évangélisation des Musulmans procède de leur conviction intime que l’appartenance religieuse est une chose indifférente et que seul compte ce qui est fait pour la fraternité universelle.

    Cette idéologie indifférentiste et maçonnique leur est constante. Elle était repérable par l’examen de leur conduite pastorale avant leur consécration épiscopale. Et ce qui est plus fort encore, elle correspond au sentiment général et unanime des évêques d’Afrique du Nord. Comment ne pas penser qu’elle soit, pour ainsi dire, l’orthodoxie exigée pour avoir un poste d’évêque en Afrique du Nord ? Est-ce que Rome y enverrait un évêque qui penserait avoir le devoir sacré de baptiser les Musulmans qui, volontairement, voudraient devenir chrétiens ? Or si recevoir les convertis qui se présentent spontanément n’est pas envisageable, que penserait-on, à Rome, d’un évêque qui aurait l’intention consciente et explicite de faire connaître l’Evangile aux Musulmans, dans l’espérance qu’ils y croiront et se convertiront ?

    1. toto dit :

      Ce comportement a été imposé par les loges maçonniques qui ont interdit toute évangélisation en Afrique du Nord. Maintenant on le paye comme le père Charles de Foucauld l’avait prédit

  4. Cécile dit :

    Il est formidable Mgr Sarah !
    Mais attention, l’interpellation de ceux qui semblent dévier doit se faire avec douceur et charité, sinon on obtient l’effet inverse qui est l’obstination dans l’orgueil. Pour le faire, il vaut mieux prendre conseil auprès de gens ou prêtres qui ont du recul et qui prient, et bien sûr prier plusieurs jours et demander conseil à l’Esprit Saint avec humilité.

    Je voudrais poser une question à Mgr Sarah a propos de la messe anticipée de la veille qui devient souvent la messe principale de certaines paroisses.
    Quelqu’un pourrait il me dire comment lui écrire ?
    Merci d’avance

    1. Bernard L. dit :

      @ Cécile
      Voici son adresse sur Twitter:
      https://twitter.com/Card_R_Sarah
      Je ne connais pas d’autre contact.

      Je me suis moi-même posé la question sur la validité de la Messe du dimanche anticipée au samedi soir..
      je pense qu’on peut y assister seulement si un empêchement grave ne permet pas d’être présent à la Messe du dimanche. Une rencontre amicale, une partie de chasse, un repas de famille, un évènement sportif ou autre réjouissance ne peut compromettre, à mon humble avis, sa participation à la Messe du dimanche. Cela me parait évident.
      Avec mes respectueuses salutations,.
      Bernard

  5. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Un texte et un homme inspiré par l’Esprit Saint +++

    Ce n’est pas de tomber qui est grave mais de refuser de se relever +++

  6. ROMANOS dit :

    Merci Monsieur le Cardinal pour vos magnifiques déclarations “décoiffantes” !

    A quand des évêques de la tempe d’un Cardinal Sarah à la tête de l’Eglise “qui est en France” (trop souvent “luthéro-gallicane”) ?

    La solution ne résiderait-elle pas dans la nomination de saint évêques venant d’Afrique en vue de secouer vigoureusement une “Eglise locale” qui se contente le plus souvent d’accompagner la perte du “sens de la Foi”, du peu de fidèles qui lui reste … ( en direction de … la “Grande Apostasie” ?).

  7. colokynth dit :

    Quand est-ce qu’on lui met une tiare sur la tête? Messieurs les cardinaux, action!

  8. Paul Ben dit :

    Le dépôt de la foi Catholique nous est préservée parait-il par autres que certains évêques Allemands, Français, Italiens ou Américains ou même ce Pape qui confus tout le monde par ses propos irresponsables.

  9. joëlle dit :

    nous savons bien qu’il y à beaucoup de certain évêques qui sont pas bien !!!
    et ça de plus en plus !!!
    je pense qu’il sont trop bureaucrates et moins bien moins spirituelle !!!
    pauvre France pauvre église !!!

  10. Bruno ANEL dit :

    C’est une évidence. Un bon curé de paroisse ne fait pas forcément un bon évêque. Mgrs Castet (Vendée) ou Le Vert (ex-Quimpert) sont sans doute de bons prêtres, mais il faut des qualités particulières pour gouverner un diocèse.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »