Perepiscopus

La protection de l’environnement inclut la nature et la vie de tous

Commentaires (3)
  1. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD dit :

    Je vous salue…
    Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit : « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ;
    mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres ! »
    L’on dit qu’il n’y a pas de plus grand aveugle que celui qui ne veut pas voir !
    Il est vrai qu’un aveugle a perdu l’usage de ses yeux, mais ne voit-il pas pour autant ? Je pense, que DIEU qui est bon par nature, ne le laisse pas complètement dans la nuit. La lumière qui est en lui, s’il a la Foi bien sûr, est plus éclairante pour lui, que celui qui a l’usage de la vue mais qui doute de ce qu’il croit voir.
    J’ai en souvenir, un aveugle croyant, à qui je demandais : – Que voulez-vous que le Seigneur fasse pour vous ? Il me répondit : – Ce que le Seigneur voudra bien me donner, la vue s’Il le veut bien ou la mort si c’est mon heure ! Qu’elle Foi ! Sommes-nous dans les mêmes dispositions que cet aveugle ? Bien souvent nous voyons et nous nous complaisons à aiguiser notre convoitise et non à proclamer la gloire de DIEU qui nous fait le cadeau de la vue. Nous ne pensons pas à la vue, qui pour nous est normal, mais à ce qu’elle nous permet de voir, d’où la convoitise. La Parole de DIEU dit : « Si ton œil t’entraîne au péché arrache-le. » Si nous mettions en pratique cet adage, combien d’aveugles, de fait, ne serions-nous pas sur cette terre ?
    Oui la vue est un cadeau du Seigneur, alors sachons reconnaître, dans tout ce qu’il nous permet de voir, la beauté de la création et d’en remercier l’ESPRIT-SAINT, qui nous permet de goûter aux joies des merveilles de la création en prenant bien garde de vouloir se les approprier pour notre plaisir personnel, mais d’en rendre grâce au Créateur.
    Nous ne voyons et ne sentons bien qu’avec ‘les yeux’ de notre cœur. C’est pourquoi, dans la prière, efforçons-nous de fermer les yeux ; nous verrons mieux l’action de l’ESPRIT-SAINT en nous.
    Pour conclure je citerais le livre de l’Ecclésiaste, il dit :
    Ecclésiaste 1.14 « J’ai VU tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. »

    Que DIEU, qui voit le fond des cœurs, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  2. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Au commencement dans la genèse de la création, l’Homme en est le premier responsable de son jardin + + +

  3. Alex dit :

    Ce n’est pas ce qui rentre dans la bouche de l’homme qui est mauvais, mais ce qui en sort – NSJC

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »