Perepiscopus

Le culte de la planète Terre

Commentaires (13)
  1. paul dit :

    Les animistes , ces écolos de chez écolo , sont absents…Un oubli …

  2. Panetier dit :

    Rassemblés pour le plus petit dénominateur commun : la déesse Gaïa !

    La religion mondiale est en marche…

  3. gege dit :

    On aurait préféré de leur part une mobilisation pour la famille et contre le mariage pour tous.
    Faire référence à la Création est une bonne chose, dommage qu’ils ne croient plus au récit de la genèse, ils seraient plus crédibles.
    En attendant que soit réhabilité les adorations du Saint Sacrement, les processions, les rogations etc. Nous voici invités à adorer le dieu climat, la vierge Lune, le Saint Soleil.

  4. rocheteau dit :

    inintéressant

  5. Théofrède dit :

    c’est l”affaire Galilée” à l’envers; l’Eglise prend à son compte une théorie scientifique certes adoptée par l’ONU, mais contestée par beaucoup de spécialistes de la question qu’elle n’hésite pas à marginaliser alors que le moins qu’on puisse dire est que ce n’est pas sa mission; la liste des signataires est elle aussi surprenante : à l’extrême rigueur on peut admettre un certain lien des musulmans avec la Bible, mais que viennent faire ici les bouddhistes, athées dont il est difficile de savoir ce qu’ils représentent dans la population française; je note enfin l’absence des arméniens grégoriens, qui y sont au moins aussi nombreux que les orthodoxes de toutes églises

  6. Nostradamus dit :

    CLIMATOSCEPTIQUE je suis, climatosceptique je reste.
    Les périodes glaciaires et de réchauffement existent depuis le début de la terre, liées à des facteurs multiples dont les cycles solaires.

    L’homme n’est pas pour grand chose dans le réchauffement actuel indiscutable, et son action de refroidissement bien illusoire.
    Ce qui ne vaut certainement pas dire qu’il faut continuer à polluer comme nous le faisons.

    Ce qui est le plus important est de changer le modèle économique de production et de sortir d’un cadre productiviste consumériste matérialiste.
    ET d’arriver à une meilleure distribution des biens et des richesses à un niveau planétaire. C’est bien l’homme qui doit être notre préoccupation.

  7. Philomène dit :

    Pour faire une déclaration plus banale et plus “consensuelle”, il faut chercher loin…C’est une tempête dans un verre d’eau.

    1. Nostradamus dit :

      cher frère,

      la convergence n’est pas une fin en soi, mais bien la conversion.
      Si la convergence est la pratique de la langue de buis, non merci.
      Si la convergence est confusion et dissimulation de mes valeurs, non merci.

  8. frère Atoy dit :

    Avis à tous ces critiques:lisez l’encyclopédie papale “Laudato Si” adressée à tous.Comment alors ne pas se réjouir de cette convergence avec d’autres!

  9. Gilberte dit :

    Avant de subir les effets d’un réchauffement climatique, cette génération et la suivante doivent digérer les pesticides, les additifs alimentaires, absorber l’eau des nappes phréatiques polluées puisque le sous-sol l’est (constaté par Que choisir dans un de ses numéros) les blés génétiquement modifiés, les animaux gavés d’antibiotiques car malades. Les cas de cancers en particulier du foie se multiplient. Mais on ne parle que du climat, ne touchons pas aux industries qui gagnent beaucoup

    1. frère Atoy dit :

      L’un n’empêche pas l’autre,l’encyclique” Laudato si” rend bien compte de l’ensemble du problème

  10. Martina dit :

    Navrant de voir notre Église se fourvoyer ainsi à la suite de ses plus grands ennemis.
    Ces dogmes du réchauffement climatique et de la responsabilité de l’homme pour celui ci, sont entachés d’erreur.
    Le communisme se travestit en écologie, mais on oublie le Christ et son enseignement.
    Triste spectacle de voir notre Église suivre l’ONU …..

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »