Perepiscopus

L’évolution de l’islam en France

Commentaires (4)
  1. DUFIT THIERRY dit :

    On ne peut qu’être très inquiet de la progression de l’Islam en France et généralement en Europe. L’Islam modéré n’existe pas. Il existe deux stratégies pour un même objectif : la conquête du monde et particulièrement de l’Europe. L’islam “soft” pour nous rassurer qui construit des mosquées en toute légalité pour islamiser la société et l’Islam “dur” avec Al Qaida, l’Etat islamique et les mouvements terroristes qui commettent les pires atrocités. Ces deux tendances sont d’accord sur le fond et leur projet final : la toute puissance de l’Islam qui doit gouverner l’Europe.
    Et cette conquête est singulièrement favorisée par l’Eglise gangrènée par l’oecuménisme délirant : baiser du Coran par Jean-Paul II, ses paroles “que St Jean Baptiste protège l’Islam” en Jordanie , les divers messages des autorités de l’Eglise à l’occasion du Ramadan. Tout ceci est un encouragement pour les musulmans. Cette idée fausse que toutes les religions ont le même dieu détruit l’Eglise et favorise l’Islam.
    Il nous faut plus que jamais prier la Sainte Vierge pour qu’Elle nous protège de la menace islamique.

  2. Salomon dit :

    Si l’islam se développe en terre chrétienne, ne serait-ce pas parce que les chrétiens n’ont pas su assez faire vivre, sentir, comprendre que le Dieu trinitaire est un Dieu d’amour, qui n’a aucune commune mesure avec l’application d’une loi dictée d’en haut qui s’applique de manière totalitaire?

  3. Philippe Mangé dit :

    Un exemple d’horreur musulmane absolue : la Déclaration des droits de l’homme en islam, adoptée au Caire le 5 août 1990 par l’Organisation de la conférence islamique (devenue Organisation de la Coopération Islamique le 28 juin 2011), est l’expression consensuelle[pas clair] des droits de l’homme selon l’interprétation de l’époque de l’islam.[Quoi ?] Par rapport aux déclarations de droits de l’homme usuels qui ont permis d’accéder au multiculturalisme en s’affranchissant de la religion, la déclaration islamique va dans le sens inverse en limitant les droits de l’homme pour imposer la vision de l’islam.

    1. Salomon dit :

      Les “droits de l’homme” “usuels” ne “s’affranchissent pas de la religion”, il en crée de toute pièce une nouvelle qui prétend supplanter tout ce qui existe.
      C’est la dictature totale et intégrale du relativisme érigé en dogme qu’il est interdit de remettre en cause. C’est prétendre que tout se vaut dans la nullité et que seule la “neutralité subjectiviste” doit être reconnue comme valable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »