En Une

Les frontières doivent rester essentielles pour protéger l’identité d’un pays

Commentaires (6)
  1. Cassianus dit :

    Face à cette peur (de l’islamisation), un déficit d’identité des chrétiens : le sens de ce “face à” paraît être “à côté de” = avec. Ce déficit consisterait à craindre d’affirmer avec conviction le témoignage de leur foi en Jésus-Christ. Est-ce à dire que les chrétiens auraient moins à craindre l’islamisation s’ils ne se cachaient pas d’être chrétiens devant les musulmans ? – S’identifier comme chrétien est bon en toute circonstance, car nous ne devons pas avoir honte du Christ devant les hommes. Mais supposer que les partisans du totalitarisme islamique s’abstiendraient ou se retiendraient quelque peu de vouloir nous islamiser s’ils pouvaient voir en nous une conviction chrétienne plus vaillante, c’est leur imaginer je ne sais quel esprit chevaleresque ou je ne sais quel juste zèle de l’honneur de Dieu qui sont, l’un et l’autre, des fantasmes postulés par un parti-pris de bienveillance qui ne peut avoir, objectivement, aucune valeur quand il s’agit de l’Islam.

    1. montecristo dit :

      Cassianus
      Voilà qui s’appelle bien connaitre le musulman !
      C’est, à mon avis, ce qui manque le plus au chrétien en général …
      Sans parler de nos politiques !

  2. DUFIT THIERRY dit :

    Ce langage de Mgr Rey est certes réconfortant en comparaison de celui de beaucoup d’autres évêques.
    Que l’on accueille des chrétiens menacés dans leur pays par l’Islam est très bien mais ils ne sont pas majoritaires. La majorité des migrants est musulmane.
    Mgr Rey minimise les dangers de l’Islam. Oui contrairement à ce que dit Mgr Rey il y a bien un danger d’islamisation de la France (et de l’Europe).Il n’y a pas que “les groupes islamistes fondamentalistes” qui représentent un danger. Il y a l’Islam qui est une religion qui s’impose toujours par la force et la violence et persécute (ou massacre) les minorités chrétiennes dès qu’il est majoritaire. La “culture de dialogue” prônée par Mgr Rey ne changera rien à la volonté de conquête islamique. Tous ces migrants qui ne pourront s’assimiler, ne trouveront pas de travail, sont un terreau pour l’Islam et se révolteront un jour contre les chrétiens.
    Malgré tout le respect que l’on éprouve pour Mgr Rey et le remarquable travail apostolique qu’il accomplit dans son diocèse de Toulon il y a un manque de réalisme de sa part sur ce sujet.

  3. p.r. dit :

    Il faudrait faire de la publicité aux évêques et aux prêtres lucides qui dénoncent l’invasion islamiste (ce ne sont pas des réfugiés chrétiens qui viennent et que de toute façon il faudrait aider à rester chez eux pour ne pas faciliter le génocide de la Chrétienté d’Orient mais des musulmans qui profitent du chaos et de manipulations médiatiques pour satisfaire leur matérialisme et envie économique d’installation en Europe).

    Par exemple, Mgr Lazlo Kiss-Rigo, évêque de Szeged en Hongrie, qui rappellent que ce ne sont pas de “pauvres réfugiés” mais des gens ayant de l’argent, arrogants et criant Allah Akbar ! http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/09/08/un-eveque-qui-sait-de-quoi-il-parle-5681717.html

    Ou le Père Guy Pagès dont tout catholique devrait lire le livre pour comprendre l’islam sa nature antichristique et qui prône l’arrêt de l’immigration-invasion islamiste : https://www.youtube.com/watch?v=HncRJpDDAog

    Prions tous tous les jours pour l’arrêt de l’invasion islamiste et la conversion des musulmans, c’est prier pour notre survie et que nos enfants ne soient pas obligés de subir la loi de Daech ou la pression dure de l’islam devenu majoritaire. Il faut lancer une grande chaîne de prières contre cette conquête (qu’on se souvienne du Rosaire de Lépante).

  4. Féru dit :

    Si tous les évêques parlaient comme monseigneur Rey, ça irait déjà beaucoup mieux !
    Il a raison sur la déchristianisation : imaginez que l’invasion actuelle de clandestins se produise quelques siècles en arrière avec une France profondément chrétienne !
    De nos jours, beaucoup sont complètement indifférents à la religion, voire hostiles. Ils ont donc perdu d’avance la lutte, sans même d’ailleurs envie de lutter.
    Il ne reste que la prière intense. Des prophéties disent que l’islam sera le bâton qui réveillera la France.

  5. Françoise dit :

    Et pourquoi ne fait-on rien pour obliger les richissimes pays du Golfe à accueillir leurs coreligionnaires ? Arabie saoudite, Bahrein, Qatar, Emirats, Oman : Zéro réfugié ! Pourquoi les bateaux surchargés ne se dirigent-ils jamais vers leurs côtes ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »