Non classé

Succès du pèlerinage de la Fraternité Saint-Pie X à Lourdes

Commentaires (4)
  1. DUFIT THIERRY dit :

    Deo Gratias la Fraternité St Pie X continue dans cette terrible crise que traverse l’Eglise à être un phare qui nous éclaire.
    Il ne faut pas se cacher que la situation de l’Eglise est dramatique et ne cesse de s’aggraver : perte de la Foi, apostasie des masses, immoralité, persécution des chrétiens, cardinaux et évêques ouvertement hérétiques . Les conséquences du libéralisme introduit par le concile continuent de faire des ravages. Le récent synode qui admet “au cas par cas” la communion aux divorcés remariés (adultère) en est une illustration. C’est l’indissolubilité du mariage qui est remise en cause.
    La Fraternité St Pie X et toutes ses oeuvres est comme un canot de sauvetage au milieu d’un immense naufrage.

  2. Marguerite dit :

    Suis très heureuse de l’évolution des évènements. Notre Pape comprend-t-il enfin que là est la Vraie Eglise ? A Lourdes, ouverture des églises pour la Fraternité alors qu’à Rome : interdiction de célébrer une messe dans l’une de ses nombreuses églises !
    Merci, Monseigneur Lefebvre ! Quel courage vous a-t-il fallu pour résister aux tempêtes post-conciliaires ! aux critiques, aux rejets, aux moqueries, aux excommunications ! alors que vous ne faisiez que rester dans le giron de la Sainte Eglise Catholique !

  3. karr dit :

    Oui les choses ont beaucoup évolué depuis les années ou la Fraternité était persécutée ouvertement et c’est une bonne chose dont nous devons remercier Notre-Seigneur,cependant il demeure beaucoup d’oppositions dans les rangs du clergé et de certains fidèles d’un côté comme de l’autre.
    Le Pape François est un pur produit du concile comme trop de prélats,comment accepter ce concile, et surtout l”esprit” du concile,il faut bien admettre que dans les textes il y a à revoir mais il y a des choses acceptables,ce qui est en cause est la rupture que Vatican II a provoqué,on se réfugie derrière l’autorité de ce concile pour faire tout et son contraire,l’unité de l’Eglise n’existe plus!
    Les modernistes sont sans aucun doute encore plus hostiles que les traditionalistes aux textes conciliaires!
    Il serait très certainement bon que la Fraternité obtienne un statut au sein de l’Eglise ,les évêques vieillissent bien naturellement et la question de la succession se posera de nouveau,il ne me semble pas que la “solution”de Mgr Williamson soit la meilleur ,toutefois la Fraternité doit obtenir des assurances de la part de Rome,des assurance sur lesquelles il ne sera pas possible de revenir.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »