En Une

30 séminaristes à Nantes

Commentaires (4)
  1. remond dit :

    mais ces “séminaristes” vont recevoir une formation hétérodoxe dans la lignée de l’anti-pape Bergoglio et de son “synode” sur la destruction de la morale et de la famille , réjouissons nous plutôt des rentées dans les séminaires vraiment Catholiques ‘Fraternité Saint Pie X)

  2. karr dit :

    Combien iront jusqu’au sacerdoce?
    30 séminaristes pour autant de diocèses cela ne pèse pas lourd en comparaison de la moyenne d’âge des prêtres ,combien d’ordinations et combien de décès parmi les membres du clergé?
    Il est urgent d’avoir le courage d’analyser en toute vérité et clarté ce qui s’est passé au sein de l’Eglise Catholique Romaine dans nos pays depuis 50 ans et d’accueillir des vocations mêmes si elles ne correspondent pas à l’idéal d’un clergé âgé,on nous donne en exemple les Eglises se trouvant en terres de nouvelle chrétienté,mais ces chrétiens qui découvrent l’Evangile et l’Eglise découvrent une chose nouvelle pour eux,c’est loin d’être notre cas,en Occident en général l’Eglise est une vieille chose qui n’attire plus!

  3. yva dit :

    Je constate comme karr : 30 séminaristes pour 5 diocèses ce qui fait en moyenne QUE : 6 séminaristes par diocèse. Il n’y a pas de quoi se vanter surtout que l’on ne sait pas combien iront en définitive jusqu’à la prêtrise.
    Il serait bon aussi de former les prêtres de demain selon le sacerdoce de l’Eglise catholique et les valeurs traditionnelles et non les protestantiser comme cela est souvent le cas en France.
    On pourrait exiger que les professeurs de séminaire soit en “col romain”, minimum de ce qui est la tenue réglementaire du prêtre, la soutane étant encore plus recommandée pour leur donner l’exemple d’un homme “sacré” pour le service de Dieu, ce qu’ils sont sensés devenir.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »