Commentaires (2)
  1. Sami dit :

    Au revoir, Père Neusch !
    Et vos élèves n’oublierons pas votre ” Dernière classe “. Elle est gravée dans leur coeur.

  2. karr dit :

    J’ai connu ce prêtre Assomptionniste ,dans les années 80 il “fallait” avoir lu son ouvrage:”Aux sources de l’athéisme contemporain”,je ne voudrais pas manquer de charité et de respect envers ce défunt mais avouons qu’il se trouvait très bien placé pour traiter de l’athéisme.
    Notons au passage qu’il ne reste qu’un supérieur provincial pour toute l’Europe pour cette congrégation fondée par un français,le Père Emmanuel d’Alzon vicaire général du diocèse de Nîmes au milieu du XIX° siècle,cette congrégation a eu ses heures de gloire,particulièrement par la presse,”La Bonne Presse”,devenue Bayard Presse et ses titres ,La Croix,le Pélerin,la Documentation Catholique etc…Encore un exemple des fruits du concile!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »