En Une

L’Edito de RC – Nous ne mettons pas assez Dieu dans le coup

Commentaires (5)
  1. allegrovivace dit :

    En clair, vous posez la question de savoir s’il existe un pilote dans l’avion de nos Eglises diocésaines et si la CEF n”est pas un bateau à la dérive ?

    J’ajouterais, cerise sur le gâteau, qu’on peut imaginer que certains matelots ont la foi plus chevillée au coeur que les “timoniers épiscopes” censés nous prodiguer conseil et formation pour l’accueil bienveillant de la Grâce.

    Rien ne peut plus nous surprendre de nos épiscopes quand le “grand timonier pape” se laisse aller quasiment à des propos de comptoir sur le respect de la frontière entre le Mexique et les USA dans l’avion du retour de son voyage au Mexique et pour “descendre” une candidature à la Présidence des USA !

    Au secours Seigneur, tes apôtres sont en folie !

  2. chouans85 dit :

    Bonjour Monsieur

    Merci de ce très bel éditorial. En effet personne ne devrait commencer sa journée sans l’avoir confiée à dieu au préalable. et pour toute entreprise de même.

    En union de prières

  3. balanine dit :

    Est-ce que cela est avec l’église conciliaire un état de fait ? que peu de personnes prie Dieu le matin, le soir, dans la tourmente, dans le remerciement, pour le chant d’un oiseau, pour un ciel si beau rempli d’étoiles, pour les fleurs qui s’épanouissent, pour un “bonjour” ?

    Alors, il n’est pas étonnant que le grand Menteur-Orgueilleux soit si déchaîné et si heureux de ce qui nous arrive !

  4. Claude dit :

    En fait, tout est résumé dans l’Evangile de Marthe et Marie.
    Jésus dit à Marthe ( l’active ) que Marie ( la contemplative ) a choisi la meilleure part! Donc, la prière est nécessaire avant toute action.
    ” Sans moi, vous ne pouvez rien faire” a aussi dit Jésus. Or, comment rejoindre le Christ si ce n’est par la prière?
    Merci Monsieur pour ce bel éditorial

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »