Perepiscopus

Mgr Jaeger et la garde de l’ossuaire ND de Lorette

Commentaire (1)
  1. Gilberte dit :

    combien d’années, ces femmes candidates à la garde d’honneur, ont-elles servi dans l’armée? il est normal qu’au-delà de la mort, des compagnons d’armes anciens ou actuels entourent ceux qui sont morts pour la France. Faut-il regretter aussi que des femmes ne soient pas soldates en 1914, montant lutter à la baïonnette à l’assaut contre les Prussiens, en corps à corps luttant Françaises contre Prussiens au nom de l’égalité hommes- femmes?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »