Rome

Même un criminel garde le droit inviolable à la vie

Commentaires (7)
  1. allegrovivace dit :

    Nos “vieux” (chouans et vendéens) de la guerre civile de 1789 et de toutes les guerres républicaines à la suite, dont ceux de “Verdun” en ce moment, vont être étonnés de découvrir :
    1 – que leur sacrifice consenti ou non n’a servi à rien, ne valait rien, était idiot finalement.
    2 – qu’ils n’étaient pas obligés d’être assez bête pour accepter d’aller se faire tuer. Leur mort, c’est leur faute.

    3 – nous sommes une génération d’esclaves… le pire est devant nous !

  2. Ultima dit :

    Le P. Goupil réfutant le gallicanisme :

    P.Auguste-Alexis Goupil, LA RÈGLE DE LA FOI, p.43 a écrit:… l’institution pontificale et ses prérogatives sont indépendantes des mérites du titulaire. Il y a longtemps que le pape saint Léon le Grand écrivait : “Très divers sont les mérites des Occupants, immuables sont les droits des sièges”(Ep. 119, c. 3). Mais il est faux de prétendre que celui qui occupe le siège ne possède pas, tant qu’il l’occupe, tous les droits du Siège lui-même.

  3. Ultima dit :

    Saint Pie V, Horrendum illud scelus, 30 août 1568 a écrit:
    En conséquence, souhaitant poursuivre avec la plus grande rigueur ce que Nous avons décrété depuis le début de Notre Pontificat, Nous statuons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou régulier, commettant un tel exécrable crime, soit privé, par la force de cette présente loi, de tout privilège clérical, de tout poste, dignité et bénéfice ecclésiastique, et, après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu’il soit IMMÉDIATEMENT LIVRÉ AU POUVOIR CIVIL AFIN QU’IL SOIT MIS À MORT, tel que le mandate la loi en tant que juste châtiment pour le laïc ayant sombré dans cet abysse.

  4. Cril17 dit :

    Cette déclaration du Souverain Pontife illustre parfaitement la pertinence de votre autre excellentissime article :

    Dix conseils pour survivre à un pape calamiteux et continuer à être catholique.

    https://www.riposte-catholique.fr/en-une/dix-conseils-pour-survivre-a-un-pape-calamiteux-et-continuer-a-etre-catholique

    Notre Seigneur Jésus-Christ aurait dû attendre le XXI ème siècle pour son premier avènement ! Grâce au Pape François il aurait peut-être pu éviter de mourir sur la Croix !…

  5. Ultima dit :

    Catéchisme du Concile de Trente

    § I. — QUELS SONT LES MEURTRES QUI NE SONT POINT ICI DÉFENDUS.

    Dans la partie du précepte qui défend le meurtre, il faut d’abord faire remarquer aux Fidèles qu’il y a des meurtres qui ne sont point compris dans cette défense. Ainsi il n’est pas défendu de tuer les bêtes ; puisque Dieu nous a permis de nous en nourrir, Il nous a permis par là -même de les tuer. Ce qui a fait dire à Saint Augustin [4] : « Lorsque nous lisons ces paroles: Vous ne tuerez point, cela ne peut s’entendre des arbres qui n’ont aucune sensibilité, ni des animaux sans raison, parce qu’ils ne nous sont unis par aucun lien social. »

    Il est une autre espèce de meurtre qui est également permise, ce sont les homicides ordonnés par les magistrats qui ont droit de vie et de mort pour sévir contre les criminels que les tribunaux condamnent, et pour protéger les innocents. Quand donc ils remplissent leurs fonctions avec équité, non seulement ils ne sont point coupables de meurtre, mais au contraire ils observent très fidèlement la Loi de Dieu qui le défend. Le but de cette Loi est en effet de veiller à la conservation de la vie des hommes, par conséquent les châtiments infligés par les magistrats, qui sont les vengeurs légitimes du crime, ne tendent qu’à mettre notre vie en sûreté, en réprimant l’audace et l’injustice par les supplices. C’est ce qui faisait dire à David [5]: « Dés le matin je songeais à exterminer tous les coupables, pour retrancher de la cité de Dieu les artisans d’iniquité. »

  6. yr dit :

    Le pape devrait mettre ses discours en accord avec la doctrine !

  7. Hervé Soulié dit :

    Le pape exprime une opinion qui est à la mode de ce temps.
    Un peu comme son encyclique “Laudato si”, faite pour être célébrée par la COP 21.
    Il devrait relire saint Thomas d’Aquin (Contra gentes et la Somme théologique).
    et aussi, pourquoi pas, le Catéchisme de l’Eglise catholique, conçu et rédigé sous l’égide du regretté pape Benoît XVI.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »