Points Non Négociables

La peine de mort chez saint Thomas d’Aquin

Commentaires (5)
  1. Le message de Jésus est clair et net : “Rendre à César, ce qui est à César”. Il peut y avoir des cas où la peine de mort se justifie pour des considérations de bien commun. Je pense d’une façon particulière à certains violeurs récidivistes qui tuent leurs “proies”. Dans leur cas la peine de mort ne respecte -t-elle pas mieux leur dignité d’homme qu’une condamnation à la prison toute leur vie durant. Quant à prendre le risque d’une libération à terme pour bonne conduite ? J’ai souvenir d’innocentes qui, elles, y laissèrent leur vie. Face à certaines situations, à César de trancher et non à une autorité ecclésiastique si haut placée soit-elle.

  2. Laurent dit :

    La peine de mort , chez les “bien pensant” ne peut se concevoir, affirment-on. Soit.
    Mais alors comment peut-on imaginer que les assassins et les coupables ont droit à la vie, voire même en prison et à nos frais (avant leur libération anticipée), alors que les innocents, beaucoup plus nombreux , 14 ici, 130 ailleurs et beaucoup d’autres, tels 200.000 avortements ont, eux, droit à la mort (sans pouvoir envisager une libération anticipée!).
    En conclusion tous les coupables ont droit à la vie, et seuls les innocents ont droit à la mort.
    C’est tout de même un peu le monde à l’envers; non ?

  3. Tite dit :

    Merci de cette salutaire récapitulation.

    La Somme Théologique étant un pavé qui prend toute une vie d’étude (ou presque), il est bon que des spécialistes la déblaie pour les profanes ou les gens pressés.

    Et n’oublions pas Saint Augustin :

    “Où il n’y a point de justice, il n’y a point de république”… Tout est dit.

  4. toto dit :

    Remarquons que la quasi-totalité des partisans de l’abolition de la peine de mort pour les assassins sont des partisans fanatiques de la peine de mort des bébés dans le ventre de leur mère. Donc leur abolitionnisme c’est de la perversion mentale. Notre société pleurniche sur le sort des assassins et est impitoyable pour les victimes innocentes. Notre société est criminelle, elle est du côté du Mal, elle est diabolique.

  5. Paul dit :

    Très bon article auquel j’ajouterai la citation d’un saint :

    “pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons.” (Lc 23,41)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »