Perepiscopus

La liberté dans le discernement n’est pas une liberté arbitraire

Commentaire (1)
  1. Oscar 48 dit :

    Il me semble qu’on se mélange un peu les pédales. Les sacrements de l’Eglise pour amener ses membres à la sanctification, le magistère devrait avoir l’humilité de savoir qu’il fait partie intégrante des membres que les sacrements sanctifient, il ne leur appartient donc pas de les modifier ce serait faire preuve d’une présomption coupable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »