En Une

Rouen : une église désacralisée pour Nuit Debout

Commentaires (20)
  1. Antoine de Lisbonne dit :

    De la petite vermine. Quel autre terme utiliser ?

  2. Cecile de la terre dit :

    Antoine : ” de la petite vermine ” est à la fois provocateur et insultant.
    A l écrivain.e de ce court article : Nuit debout est un mouvement sans appartenance politique , tout le monde est le bienvenu, c’est une assemblée politique populaire qui respectent certaines valeurs d’humanité , de liberté , et de fraternité . Et Visiblement peu matérialiste .
    Vous avez oubliez vos bases : Dieu est partout , il est tout .

    1. toto dit :

      @Cécile de Gaïa
      Vous donnez la clé: “c’est une assemblée politique populaire qui respecte(faute corrigée, excusez-moi) certaines valeurs d’humanité , de liberté , et de fraternité”. Manipulés par qui? Devinez!
      ” tout le monde est le bienvenu” C’est archi-faux, seuls les idiots utiles sont les bienvenus, ceux qui ont des convictions divergentes sont exclus.

    2. Antoine de Lisbonne dit :

      Très chère Cécile. Ne voyez pas le bien partout… Ce mouvement n’est pas ce que vous croyez qu’il est. Voyez la photographie qui accompagne le sujet.
      Que le Seigneur vous bénisse.

      1. Cecile de la terre dit :

        Je comprends , un jour j’ai vu un concert de musique électronique dans mon eglise préférée ça m’a fait un peu byzarre , une impression d’incompatibilité, d’interdit , mais du coup j’ai réfléchie en me disant qu’il y en a qui non pas d’église dutout , qui doivent cacher leur religion pour éviter d’amener des conflits alors finalement un concert de musique électronique c était pas si grave. Est ce une faute de garder le cœur ouvert à l’Autre ? non.

    3. Bernard A. dit :

      Donc c’est un mouvement quasi-anarchiste qui avance des valeurs vagues et franc-maçonnes. Non, merci ! Puis quand vous affirmez : “Dieu est partout, il est tout”, c’est une vision quelque peu panthéiste, non ?

      1. Cecile de la terre dit :

        Qu’est-ce que vous entendez par des valeurs franc-maçonne ?
        C’est clair qu’ils ont tout d’une société secrète ah ah ah C’est peut être pour ça qu’ils sont aller se cacher dans une église ah ah ah. Les histoires de francmaçon c’est pas des légendes pour rendre les gens paranoïaque ou bien leur vendre le rêve d’une société sous la société ou au dessus ?
        Moi je connais rien au histoire d’historien de l’art alors j’imagine juste que tout ça à une grande valeur sentimentale et historique . Cela dit ça à l’air difficile déplaçable. On est plus en 1940 , donc a priori il suffit de demander de l’aide à nuit debout de Rouen . Visiblement vous devriez passer par quelqu’un qui se sent le ou la bienvenu.e peut être au PS ? C’était encore une note d’humour sincère .
        Je comprends qu’on s’attache à une église mais “Dieu est derrière la porte de cœur et si tu le laisse entrer il entrera ”
        Derrière la porte de ton cœur …
        J’insiste au cas où . …

        1. Bernard A. dit :

          Par là je ne veux évidemment pas dire que ces squatteurs sont des franc-maçons, mais que les valeurs dont vous parlez sont issues de la franc-maçonnerie — on remonte aux philosophes des Lumières et aux fameuses grandes loges de France. C’est une réalité qu’on ne peut nier, même si leur influence est aujourd’hui moins importante. Mais il faudrait avoir une meilleure idée de ce qui se cache derrière ces “valeurs” déconnectés de Dieu, Père de Jésus Christ — pour cela je vous donne un extrait d’un brillant évêque qui il y a plus de cent ans sur le sujet:
          «Jésus-Christ avait prêché l’égalité, mais une égalité procédant de l’humilité qu’il sut mettre dans le cœur des grands. “Les rois des nations dominent sur elles. Pour vous, ne faites pas ainsi ; mais que le plus grand parmi vous soit comme le dernier, et celui qui gouverne comme celui qui sert” (Luc 22, 25-26). A cette égalité de condescendance qui incline les grands vers les petits, la Franc-Maçonnerie substitue l’égalité d’orgueil qui dit aux petits qu’ils ont le droit de s’estimer au niveau des grands ou d’abaisser les grands jusqu’à eux.
          L’égalité orgueilleuse, prêchée par elle, dit aussi bien à la brute qu’à l’infortuné : “Vous êtes les égaux des plus hautes intelligences, des puissants et des riches et vous êtes le nombre”. Le mot “liberté” précisait cette signification : l’égalité parfaite ne doit se trouver que dans la liberté totale, dans l’indépendance de chacun, à l’égard de tous, après la rupture définitive des liens sociaux. Plus de maître, plus de magistrats, plus de pontifes ni de souverains; tous égaux sous le niveau maçonnique, et libres de suivre leurs instincts, — telle était la signification totale des mots : égalité, liberté.
          (Mgr Henri Delassus – La conjuration anti-chrétienne (1910) – p. 137)

          Puis Nuis Debout est une invention médiatique qui ne touche qu’une infime partie des français — je prévois que ce mouvement ne débouchera à rien de concret, même si on peut être à l’écoute de ce qu’il réclame. Je ne pourrais cautionner l’occupation d’une Eglise quelconque, par contre.

          Merci pour vos paroles bienveillantes mais vous prêchez à un convaincu (qui se bat et cherche bien entendu à demeurer convaincu tous les jours) — que Dieu vous bénisse et vous guide à Lui par son Fils, Notre Seigneur Jésus Christ. Bien à vous !

    4. fg dit :

      Nuit debout est un mouvement ouvertement de gauche, qui a expulsé A. Finkielkraut venu dialoguer.
      Les “valeurs” défendues par Nuit debout sont des valeurs matérialistes et relativistes à l’exact opposé des aspirations des chrétiens pour qui la fin de l’homme est surnaturelle: c’est dans ce but que Dieu nous a créés et il faudrait s’en souvenir quand on rentre dans une église, qui est la maison de notre créateur.
      Dieu n’est pas tout, il n’est pas le diable, mais il peut tout

      1. Cecile de la terre dit :

        Je ne vois pas dans nuits débouts un mouvement quasi anarchiste mais une assemblée politique populaire , qui s’installe là où les politiques et les médias sont absents .

  3. frannot dit :

    Rouen, église désacralisée, ou Rennes, maison du peuple?
    En tout cas, manifeste bourré de fautes d’orthographe et de syntaxe; ils feraient mieux d’aller à l’école, les gauchos… quoique… vu le niveau de “l’école de la république “…

  4. chouans85 dit :

    Nuit debout sans appartenance politique. ça c’est de l’humour rouge ou noir. Demander à Alain Frinkelhault(pardon pour l’orthographe), ce qu’il en pense. Ce mouvement manipulé par l’extrême gauche s’éteindra avec l’été et les vacances ainsi que dès les premiers frimats.

    chouans85

    1. frannot dit :

      oui ! c’est la réflexion que je m’étais faite ! même s’il n’y a pas de parti affiché !

  5. Cattin dit :

    Dans une église désacralisée, il est permis de tout envisager, et les nouveaux occupants des lieux ont souvent des comportements farouchement iconoclastes. Ce qui est affligeant, c’est de laisser là des pierres d’autel, des retables, des tabernacles, alors qu’ils pourraient faire le bonheur de communautés Ecclesia Dei. Honte au clergé moderniste qui n’a plus aucun sens du sacré… même lors d’une désacralisation !

    1. frannot dit :

      Rappelez-vous que l’évêque d’alors vendait l’orfèvrerie diocésaine … et voulait vendre des reliques! (En infraction au droit canon… et au droit civil! )

      1. toto dit :

        @ frannot
        Vous faites bien de nous le rappeler. Et comme cet épiscopat et clergé iconoclaste n’a aucun sens des affaires, ils ont vendu pour une bouchée de pain des calices, ciboires, patènes, ostensoirs etc… à des antiquaires peu scrupuleux qui les revendent à prix d’or (c’est le cas de le dire). Ces soixante-huitards attardés n’ont aucun respect pour le sacré: ils préfèrent des “calices” en terre cuite, cela fait plus “peuple”
        @Cattin: oui, ils préféreraient crever plutôt que de donner ces objets sacrés à de vrais prêtres. Voyez l’affaire des cloches de Notre Dame…

    2. Cecile de la terre dit :

      A mon avis le Monseigneur du royaume vide depuis quinze ans n’avait pas assez de place sur son dos pour tout porter.

      Tout le monde est le bienvenu à nuit debout , mais tout le monde ne reçoit pas l’approbation des autres dans ses discours.

      Les églises et le droit d’asile qu’elle longue histoire …

  6. Denis Merlin dit :

    C’est vraiment une honte et notre cœur saigne de voir cela.

    La déchristianisation par le clergé…

  7. Coralie dit :

    Comme c’est émouvant, le choeur de cette Eglise est magnifique ainsi que le tableau de le Sainte Vierge portant le petit Jesus, … et très triste le Tabernacle vide.
    Même désacralisée cette Eglise reste sacrée, si au moins ces gens “debout” pouvaient adorer le Saint Sacrement à genoux, leur vie en serait transformée. Triste humanité qui ne sait pas voir ni regarder et qui ne ressent rien.
    Que fait ce patin à roulette posé devant on dirait toujours qu’on a affaire avec des imbéciles.

  8. Kevin dit :

    Merci Monsieur pour ces éclaircissements.
    En effet ce ne sont pas les tapettes médiatiques de gôches qui manquent en France et en Europe, il n’y a qu’à écouter les tapettes des médias à leur solde, çà tapette beaucoup, on peut même dire que ces tapettes font la pluie et le beau temps pas question de rester muettes pour les tapettes.
    Finalement ils auront pérennisé le mot.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »