Perepiscopus

Changements à l’APEL ?

Commentaires (4)
  1. Delmau dit :

    Comment les parents (et maintenant grands-parents) d’élèves, engagés de longue date dans le soutien de l’Enseignement Catholique, pour qui la formation de la foi n’exclut pas la qualité de l’enseignement, ne pourraient pas se réjouir de ces prises de position, en remercier les auteurs, et leur confier leurs espoirs, et même leur espérance ? Merci à tous, du fond du coeur !

    1. Courivaud dit :

      et oui, Monsieur Delmau, mieux vaut Léotard que jamais….je doute de l’efficacité de cette démarche aussi réthorique que celle de l’ancien ministre qui parlait beaucoup pour agacer tout le monde sans être efficace, sauf à tirer des balles contre son camp. Allez, Il reste tout de même le saint-Esprit (avec le feu qui va avec, je précise) pour réussir – tardivement – dans cette tentative de prise de pouvoir. Oui, mieux vaut Léotard que jamais.

  2. Courivaud dit :

    Bof, ils feront comme les autres dirigeants, aussi faux-jetons les uns que les autres : “ils rentreront dans la niche”. On ne mord pas la main qui vous nourrit, surtout si c’est la République.

    Je hausse les épaules : attendre un an pour réagir….

    Voilà les catholiques de France ! Paix à leur âme, s’il leur en reste une….

  3. C.B. dit :

    Le “L” de “APEL” ne gagnerait-il pas à être changé en C?
    Ces établissements, formatés par la puissance publique qui les tient par l’argent, peuvent-ils encore se présenter comme “libres”?
    Pour le moment le “P” de “privés” (voire “PSC” comme “privé sous contrat” est le reflet de la réalité.
    “C” comme catholique est trop rarement le cas.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »