En Une

Relations FSSPX – Saint-Siège

Article suivant
Encore Mgr Lalanne
Commentaire (1)
  1. Jacques jacques dit :

    Paradoxal ?
    Oui , tellement paradoxal qu’il faut être bien naïf pour appeler ça un paradoxe.
    Comment peut-on discuter d’un rapprochement avec des gens en qui on n’a pas confiance, avec lesquels les sujets d’oppositions fondamentaux s’aggravent de jour en jour.
    Il ne s’agit plus de paradoxe, mais de deux discours différents, l’un est leur volonté : l’œcuménisme libéral, qui passe par la destruction de la foi catholique, l’autre le piège pour détruire ceux qui résistent.
    C’est tellement évident qu’on en arrive à se demander , si Monseigneur Fellay n’est pas complice.
    En tout cas, il n’a plus non plus ma confiance depuis pas mal de temps.
    Rapprocher la FSSPX de Rome comme il veut le faire, c’est la soumettre à l’autorité qui trahit la foi que prétend défendre la Fraternité.
    Il faut en déduire que dans la Fraternité , les acteurs partisans du rapprochement ont une foi bien incertaine, qui ne peut subsister sans Rome.
    Les vrais fidèles ne s’intéressent même plus à Rome puis qu’il y règne l’apostasie. Ils considèrent que l’église, n’est plus que l’ensemble de ces fidèles.
    Très probablement le 3ième secret de Fatima le confirme, raison pour laquelle, il ne sera jamais divulgué par Rome .Logique !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »