Commentaires (6)
  1. Il y a clairement une erreur dans le nombre de séminaristes de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre. Ils sont beaucoup plus que 18.

  2. Jacquesjacques dit :

    Qui croit encore que le pape,les cardinaux qui l’ont élu et cet évèque ont la Foi ?
    Le vers est dans le fruit et le fruit se meurt .

  3. babacool dit :

    Le succès de ces instituts ne plaît pas à la nomenklatura semi-bolchevik qui régit l’Eglise qui est en France. Ils n’ont pas la même réussite parce qu’ils n’ont pas encore compris que Dieu doit être premier servi. Ils n’ont pas compris qu’un évêque doit être un père , un pasteur et un serviteur de son troupeau et qu’il devrait se réjouir des bons résultats de tel ou tel et d’amener son clergé à en faire de même. Heureusement il y a quelques évêques qui ont compris cela.

  4. allegrovivace dit :

    “le poisson pourrit par la tête”
    … à Rennes, la tête est pourrie, hélas !

  5. MENAGER dit :

    je viens de lire Jehanne d’Arc de M. Philpe de Villiers

    la situation qu’elle a vécu lors de son procès ressemble étrangement à la notre
    sauf que nous sommes tous comme des Jehanne…sans voix
    Les Cauchon se sont multipliés
    et les Godons sont toujours derrière et veulent notre peau

  6. karr dit :

    Le motu proprio Summorum Pontificum de SS le Pape Benoît XVI n’est appliqué nul part,comment mettre notre foi et notre confiance entre les mains d’évêques et d’ un clergé qui ne se préoccupent pas de ce qu’il y a de bon pour les fidèles,de ce que des chrétiens souhaitent ?
    Le Pape Jean XXIII souhaitait une réforme dans la fidélité à la doctrine catholique afin que la Sainte Eglise croisse toujours davantage en nombre et en sainteté à travers le monde entier.
    Ou en sommes-nous à présent?
    Nous avons un Pape qui dit tout et son contraire,un Souverain Pontife qui semble détester l’Eglise d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord.
    Il est plus que temps que les fidèles sachent s’organiser comme à Rennes et à Bruxelles en se faisant entendre de la hierarchie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »