En Une

Franciscains de l’Immaculée : le triple mépris des autorités ecclésiastiques

Commentaires (6)
  1. Abbé ARBEZ dit :

    Honnêtement, je ne connais pas le dossier à multiples facettes ici évoqué, mais le ton de l’article me dérange. S’il y a eu investigations, il doit y avoir quelques raisons pour cela. Pourquoi remonter le lecteur – ne disposant pas de toutes les informations- contre “l’autorité” ecclésiastique, suspectée de déloyauté?
    Est-ce que les désaccords exprimés par les évêques ou les supérieurs envers des initiatives de laïcs sont nécessairement du mépris?

  2. Il ne faut pas chercher plus loin… le seul responsable de cette scandaleuse attaque ayant pour but unique la destruction haineuse de cet ordre religieux prestigieux et remarquable n’est autre que Bergoglio l’évêque de Rome qui ne supporte pas le succès mondial de cette congrégation religieuse et son attachement inconditionnel à l’Eglise pérenne et la remise en question objective des textes du concile Vatican 2 plombés d’invraisemblables hérésies absolument incompatibles avec l’enseignement pérenne de la Sainte Eglise catholique… la pression des juifs profondément infiltrés au vatican avant même que ce invraisemblable concile soit décidé par l’invraisemblable Jean 23 ne fait plus aucun doute et l’assiduité de Bergoglio à assurer la ”praxis de ce même concile ” est de jour en jour plus éclatante et sans ambiguité aucune…c’est la main mise de la gouvernance mondiale sur le gouvernement actuel de l’Eglise de Rome…

  3. jpm dit :

    la rage moderniste ne connaît pas de limites en Italie, en France en Allemagne aux USA et ailleurs !

  4. Hervé Soulié dit :

    Une consolation quand même : le sinistre Volpi connaît et éprouve maintenant la justice de Dieu.

  5. babacool dit :

    C’est partout pareil ou presque dès qu’une petite communauté vit en symbiose à partir de la messe ST Pie V, il faut que nos seigneurs( pas tous heureusement) n’obéissent pas au Pape, il faut que là où il y a de la ferveur, de la piété, des vocations, il faut détruire. Ils ne supportent pas que quelque chose marche, que des gens forment une véritable communauté contrairement à leurs messes tam-tam, où il n’y a pas la communauté qu’ils voudraient avoir. Iun certain nombre préfèrent avoir du”dialogue” (enfin ce qu’ils appellent comme cela, avec les musulmans que rendre visite à une “communauté” catholique qui vit prie différemment d’eux mais qui fait vraiment partie de l’Eglise catholique. C’est pas compliqué il y a des vrais pathos ceux qui disent oui à toutes leurs élucubrations et les sous-pathos qui ne partagent pas nécessairement une pastorale qui n’engendre aucune vocation et qui veut remplacer les prêtres par des laïcs pour être dans le vent!!!!!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »