Divers Jeanne smits

Harry Potter : une interview de Michael O’Brien (2)

Commentaires (2)
  1. Anonymous dit :

    C'est vrai que je n'avais vu dans Harry Potter qu'un aimable divertissement plutôt bien écrit. Cette réflexion est très intéressante et donne des clés de décryptage de la saga. Merci de la publier.

  2. Anonymous dit :

    L'auteur s'est-il lui-même appliqué ce qu'il prône lors de sa réponse à l'avant-dernière question? A-t-il lui-même remis en question sous un angle critique la foi qu'il défend? Plus largement, les cathos un peu zélés ne sont-ils pas eux-mêmes des défenseurs acharnés d'un corps doctrinal qu'ils n'ont jamais critiqué, mais ont reçu par leur éducation, qui les rassure, leur procure du plaisir, et à la défense duquel il trouvent beaucoup d'arguments donnés sur un ton très calme… Reprocher aux autres leur soumission à des préjugés c'est bien, mais il faut soi-même se remettre en permanence en question, sinon c'est préjugé contre préjugé, ça n'amène pas à grand chose. Vraiment cette réponse m'a frappé par sa parfaite transposition à une certaine conception de la foi catholique chez certains!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »