Americatho

Béatification du premier prêtre martyr né aux États-Unis

Commentaires (2)
  1. Françoise dit :

    Une première ! Ce prêtre mérite à 100 % d’être béatifié, voire canonisé. Et le rôle lugubre des escadrons de la mort ennemis du christianisme est ainsi à bon droit souligné..

  2. karr dit :

    Ne serait-il pas temps de lever le pied concernant les béatifications et canonisations?
    Ce prêtre mort martyr a sans aucun doute trouvé place près de Dieu,mais à quoi servent réellement pour l’Eglise militante cette surenchère de béatifications?
    Combien de bienheureux(ses) de saints et de saintes font l’objet d’une réelle dévotion de la part des fidèles?
    La première chose serait déjà de faire connaître la vie et l’oeuvre d’éventuels saints ou bienheureux,combien de fondateurs et fondatrices de communautés religieuses , aujourd’hui agonisantes, sont béatifiés ou canonisés alors que leurs familles spirituelles s’éteignent et que plus personne n’invoquera une fois le dernier religieux ou la dernière religieuse retourné au Père?
    Personnellement j’ai une dévotion envers les saints,ce qui doit être le cas de tout catholique,mais ,surtout avec le pape Jean-Paul II, nous assistons à une véritable inflation dans ce domaine.
    Dans une chapelle sombre d’une église romaine il m’est arrivé de lever un pan d’un tissu poussiéreux recouvrant un autel,à l’intérieur de la châsse se trouvait un saint martyr,la vitre était brisée,visiblement personne ne célébrait plus la messe sur cet autel et l’état d’abandon laissait à penser que plus personne ne venait prier ce saint.Combien sont-ils dans ce cas?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »