En Une

Quand le “pape noir” encensait Fidel Castro

Commentaires (5)
  1. ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits

    Les jésuites sont “sages et savants” trop souvent. D’où leurs fourvoiement

    Garmon

  2. jpm dit :

    Pour qui a connu les jésuites de cette époque en Amérique Latine cela n’a rien de surprenant. L’attention des catholiques était ailleurs ; les seuls informateurs en France étaient le CCFD et le réseau Charles Antoine. C’est d’ailleurs toujours le cas. Aucun effort de la part des informateurs alors qu’on nous abreuve de la théologie du peuple qui est celle du pape !

  3. Hervé Soulié dit :

    Les jésuites inspirent la méfiance.
    Quel que soit leur niveau de responsabilité.
    C’est que la plupart d’entre eux, fort instruits (sinon bien instruits), font preuve dans leur sacerdoce, d’orgueil intellectuel.
    Adossés à ce qu’ils croient être une intelligence supérieure, ils prennent des libertés avec le Magistère et la Tradition.
    Mais, au fond, est-ce si grave ?
    Presque personne ne les écoute.

  4. jpm dit :

    Cher Hervé,
    Si vous aviez travaillé en Amérique latine vous auriez constaté que les Jésuites ont de tels réseaux que rien ne s’établit sans eux ; ils dominent tout par la puissance de leurs écrits répandus surtout le continent. Du Mexique au Chili et en Argentine -sauf au Brésil- ils sont partout dans toutes les institutions !
    Quand aurons-nous des informateurs véritables dans ces pays ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »