Summorum Pontificum

Des oblats à l’Institut du Christ Roi

Commentaire (1)
  1. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Espérons que l’oeuvre puisse grandir…

Commenter

Votre courriel ne sera pas public. Les champs requis sont marqués : *

Traduire le site »