Perepiscopus

Mgr Aupetit introduit une rupture importante de tempérament avec son prédécesseur

Article suivant
Désirer le sacerdoce
Commentaires (3)
  1. Courivaud dit :

    Qui vivra verra et aussi :”Je ne crois que ce que je vois”.

    Il paraît que l’avènement du pape François 1er fut salué par les papolâtres comme une rupture et on a vu la rupture dont il s’agissait… Tàchons d’être bien informés cette fois/foi avant d’agiter des crécelles de joie..

    Pour moi (et je suis pas le seul), Mgr Aupetit réalisera une rupture lorsque crosse et mitre en tête (sans bonnet d’âne svp) il manifestera sa volonté de faire abroger les funestes lois sociétales à commencer par celle qui tente de criminaliser les sites anti-avortement.
    Je vous attends donc au tournant Monseigneur…
    “Veni creator…” cette invocation ne s’adresse pas seulement aux confirmands ou aux fiancés se destinant au mariage mais aussi à vous Mgr, accompagné de ferventes prières des cérémonies de confirmation, de mariage et de sacre.

    Et tout cela pour faire oublier les propos méprisants de votre prédécesseur sur les chrétiens “borderline” ceux-là même qui, par exemple, luttent contre l”avortement mais aussi contre la banalisation commerciale du dimanche , amplifiée par une “loi Macron” (les bons catholiques d’Auteuil-Passy ont voté pour lui et ne défileront SURTOUT pas pour demander l’abrogation des lois sur l’IVG et considèrent comme “le Figaro” que le travail le dimanche, c’est négociable).

    1. Rébécca dit :

      Et bim ! On en profite pour balancer une flèche venimeuse au Pape ?! Vous n’en avez pas assez de vous en prendre à celui qui donne sa vie pour la sainte Eglise ? Vous ne vous lassez jamais … Le Pape François passe son temps à semer la Parole de Dieu dans nos cœurs et à contribuer, par ses actes et ses paroles, à l’édification de la sainte Eglise, comment pouvez vous le condamner ainsi ?!
      Aucune “papôlatrie” de notre part, mais un accueil enthousiaste des encouragements du Pape à accomplir la Volonté de Celui qui nous envoie .
      Saint Thomas doutait, en effet, avant de regarder et de toucher les plaies du Christ …. alors voilà ce qui nous reste à faire … regarder les plaies du Christ, ainsi nous retrouverons La Confiance en Dieu -pour- l’Eglise … -pour – l’archevêché de Paris . Ainsi va notre prière, et ainsi le BonDieu se révèle …
      Non notre vie spirituelle ne doit pas être dissociée de notre vie ici bas .
      Comprenne qui pourra.

  2. Frappin dit :

    Effectivement il nous faut attendre afin de découvrir le nouvel archevêque de Paris,il lui faudra retrousser ses manches et surtout être un homme de prière,sans l’aide de la Divine Providence ce sera encore un échec dans la droite ligne du concile , un type comme François!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »