Perepiscopus

Les projets 2018 de Mgr Dognin

Commentaires (4)
  1. Ecossais dit :

    Toujours la même logique moderniste qui veut que plus l’Eglise catholique s’écroule en France plus tout va très bien madame la marquise. Un optimisme béa et aveugle qui ne résoudra aucun problème
    Aujourd’hui les soi-disant nouvelles paroisses ne sont en fait que des doyennés qui changent de nom, et demain on appellera paroisse le diocèse, et après….
    Sinon assez “fun” la tenue de cet évêque qui me fait penser a un empereur incas dans je ne sais plus quel album de Tintin!
    Jésus au secours.

    1. Francine Summa dit :

      Pas mal.Sur le chapeau de l Évêque.
      Dans le même ordre d idées i y a la Croix de Johnny.

    2. Le Borgne Christian dit :

      Pour info au sujet de la tenue “fun” de l’évêque :
      Notre évêque porte à la suite de ses prédécesseurs, et ce depuis Mgr Fauvel un ensemble pontifical (Mitre-chasuble épiscopale-chape/ chasubles de concélébrants/ dalmatiques), pontifical de 22 pièces, brodé dans les ateliers Le Minor (Pont l’Abbé) selon des motifs traditionnels bigouden. Cet ensemble commandé en 1955 et achevé en 1956 a été dessiné par le RP Bouler. On savait être “fun” à l’époque !
      http://www.jesuites.com/retrospective-quimperle-artiste-andre-bouler-sj/
      Je peux vous assurer que les évêques et cardinaux invités à présider nos “grands pardons” sont honorés d’être revêtus de ces ornements liturgiques…

      Mais vous introduisez une hypothèse de travail très intéressante : les réminiscences incas dans les broderies bigoudennes…

  2. karr dit :

    Peut être ne s’agit-il que d’un extrait de la déclaration de Monseigneur Dognin,je suis surpris que nos évêques ,dans leur grande majorité,persistent à ignorer les prêtres et fidèles attachés à la liturgie traditionnelle,pourtant Sa Sainteté le Pape Benoît XVI a explicitement reconnu le droit à tout les fidèles ainsi qu’à tout prêtre diocésain et religieux de célébrer la sainte liturgie selon les textes liturgiques reconnus par le pape Jean XXIII en 1962,le pape François n’a nullement remis en question le motu proprio de SS le pape Benoît,il est même allé plus loin avec le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X.
    Les ordinations sacerdotales au sein des instituts célébrant selon la forme traditionnelle ne sont pas négligeables, ce qui signifie que la pratique religieuse des fidèles n’y est pas non plus négligeable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »