En Une

MRJC : Mgr Ginoux reçoit le soutien d’une quinzaine d’évêques mais pas de la CEF

Article suivant
Changement à Rochefort
Commentaires (16)
  1. Courivaud dit :

    comme dirait le général de Gaulle à propos de l’ONU et le président Pompidou à propos du PSU : la CEF, ce machin, qu’est-ce que c’est ?

  2. BERTRAND dit :

    On va vers une clarification. Elle est nécessaire. Elle doit être franche et charitable.

    Mgr Ginoux est très courageux.

    Le MRJC est sans doute devenu une “association lucrative sans but” comme disait le président des association familiales protestantes, Pierre Patrick Kaltenbach (« PPK »), né le 18 juin 1936 à Paris et mort le 13 mars 2014,

    Dieu vous garde

  3. Dabilly dit :

    Oui, et aussi en échange de quoi ont-ils des subsides de l’Etat qui soudain soutient un mouvement chrétien?

  4. Louise dit :

    Que l’on s’étonne plus de constater que les fidèles ne versent plus le dénier du culte! Inutile de faire une méga campagne honereuse pour la collecte prochaine quand on voit le peu de discernement de la CEF.
    Merci à Mgr Ginoux de nous avoir informé de la destination de nos dons en toute transparence.

  5. Faidherbe dit :

    De quoi s’agit-il ? MRJC, connais pas. De même pour CEF. Il va de soi que l’avortement n’est un droit fondamental pour personne. Ceux qui disent cela ont-ils serré dans leurs bras une femme désespérée parce que un jour elle s’est laissée entraîner à cet acte contre-nature. C’est aussi une méconnaissance totale de la nature-même de la femme (un chrétien ajoutera telle que Dieu l’a créée). Je sais de quoi je parle : je suis mère, grand-mère et arrière grand-mère. En début de grossesse, la femme se transforme et ce n’est pas toujours facile mais après, l’enfant qui vit en nous nous fait tout oublier pour ne penser qu’au bonheur d’avoir son petit bébé.Ce n’est peut-être pas vrai pour ceux qui ne savent pas ce qu’aimer veut dire ou pour celles qui se laissent convaincre que ce qu’elles ressentent est ringard. L’Amour, c’est la Vie et la Vie ne vaut pas la peine d’être vécue sans Amour, que l’on soit chrétien ou non.

  6. Hervé Soulié dit :

    Il est en effet scandaleux que sur trois jeunes envoyés au prochain synode, l’un des trois appartienne au MRJC qui promeut l’avortement et la culture LGBT.
    Et qu’aucun de provienne du scoutisme…
    Plusieurs conclusions sont à tirer, dont celle-ci : mesurer le denier du culte versé aux diocèses, tant que l’on ne sait pas à quelle fin cet argent est destiné.
    Entre le CCFD et les mouvements pro-avortement, on nourrit malheureusement de grandes craintes.

  7. Rostolan dit :

    La CEF représente la France des riches, donc de Gauche.

  8. Rébécca dit :

    Il existe en France dans un petit coin reculé d´Auvergne, un petit moine catholique, qui reçoit plus de 300 jeunes chaque été sans compter ceux qui passent se ressourcer dans l’année, sans compter les familles ou les voisins … il viennent tous vivre la fraternité évangélique … dans la pauvreté évangélique. Dans la petite chapelle ( ressemblant à notre cabane de jardin) le moine porte et confie à Dieu chacun, chacune depuis de très nombreuses années . Je ne vous parle pas des fruits …
    Et ? ….pas un centime de l’église ! (Pour être exact, elle lui paie sa sécu depuis quelques années)
    Alors oui, il est temps pour l’Eglise de France de repérer les associations comme celle-ci qui permettent aux jeunes et aux moins jeunes de s’ouvrir à la Foi de la sainte Eglise, afin de les soutenir spirituellement et matériellement . Ne nous trompons pas, l’unique Source de ces actions est notre Dieu Trinitaire . Peut être un jour, les responsables de l’église de France comme Mgr Ginoux, pousseront un peu plus loin leur “éclairage de la foi” en dénichant ces phares qui révèlent l’action salvatrice du BonDieu .

    1. Persée dit :

      C’est où svp ? Jamais entendu encore parler de ce moine, ça m’intéresse. Que Dieu vous garde.

  9. le Tourneur Serge dit :

    A force de laisser prospérer dans l’Eglise de France des mouvements qui mettent en cause (au nom de la pluralité des avis) le respect de la VIE de son commencement jusqu’à sa fin il me vient l’idée que peut être ma Foi est vaine et que tout cela est bien relatif.
    Finalement Jésus christ a t-il bien dit ce qu’il a dit ???
    Et puisque les pasteurs successeurs des apôtres (CEF) , c’est à dire ceux sur la parole desquels (témoignages) repose ma FOI, ne semblent pas tous d’accord sur le fait de condamner le MRJC sur ces textes surréalistes, je pense que ma Foi n’est donc pas conforme à l’enseignement de l’Eglise.
    Enfin je note qu’on ne pourra pas me reprocher un avortement ou de décider de laisser tuer mon beau-père qui “gagatise” pas mal puisque tout est relatif et qu’on peut avoir entre catholiques des avis différents sur la VIE.
    Finalement je pensais pas, mais c’est moi qui suis une périphérie qu’il va falloir rejoindre !
    Et je dois être pal mal nombreux dans ce cas de figure.
    Salut fraternel

  10. Marie-Christine dit :

    Mgr Ginoux a dit: “Si un mouvement veut être d’Église, il convient qu’il soit d’accord sur les fondamentaux. On peut ne pas être d’accord sur des questions de forme – par exemple les défilés de la Manif pour tous -, mais pas sur les fondamentaux de l’enseignement de l’Église, dont fait partie le respect de la vie.”

    Un grand merci à lui d’avoir dit cela car il a parfaitement raison. De fait, c’est une aberration répandue dans l’Eglise d’aujourd’hui qu’il peut y avoir légitimement au sein de l’Eglise des positions fondamentalement différentes, ce qui est faux, et cela sous prétexte qu’il y a des sensibilités différentes.

    C’est une aberration car dans l’Eglise les sensibilités différentes n’ont aucune raison de pouvoir de traduire dans des options fondamentalement différentes c’est-à-dire différentes au regard de la foi. Ce qui est essentiel pour nous est ce qui découle de la foi. Or ce qui découle de la foi est ce qui en découle logiquement c’est-à-dire selon les lois de la droite raison qui sont communes à tous les hommes, donc comme le contenu de la foi est le même pour tous, ce qui en découle logiquement est aussi le même pour tous.

    Donc comme le dit à fort juste titre Mgr Ginoux il n’y a pas place dans l’Eglise pour des différences d’option fondamentales entre les fidèles. Les seules différences admissibles et légitimes sont sur des choix de tactique par exemple comme il le dit, faut-il ou non défiler pour défendre telle ou telle chose.

    Merci donc à Mgr Ginoux de contribuer à faire émerger à l’occasion de l’IVG une question très générale celle de la nécessité de dénoncer le relativisme profond dans lequel l’Eglise s’enfonce de plus en plus. Il y a d’ailleurs présentement un autre sujet très grave à l’ordre du jour, à savoir celui de la possibilité ou non d’ouvrir dans certains cas l’accès de la communion à des personnes divorcées remariées ne pratiquant pas la continence. Sur ces questions on est aussi sur des questions fondamentales parce que FONDEES SUR L’ECRITURE ELLE-MÊME. C’est ce que saint Jean-Paul II a dit très clairement dans Familiaris consortio n°84: “L’Eglise cependant réaffirme sa discipline fondée sur l’Ecriture Sainte, selon laquelle elle ne peut admettre à la communion eucharistique les divorcés remariés.” en précisant plus loin :”…à moins que les époux prennent l’engagement de vivre en complète continence…” Le débat est tranché par l’Ecriture et ce que l’on peut en déduire en toute logique, il est donc parfaitement anormal et signe d’une profonde décadence que des positions opposées se présentent dans l’Eglise sur ce sujet . Il n’y a pas place pour des divergences sur un tel sujet sauf à tomber dans le relativisme. Un sursaut s’impose dans l’Eglise pour en finir avec le relativisme. Que tous les esprits honnêtes et droits se réunissent en faveur de ce renouveau. Merci à Mgr Ginoux de sa contribution décisive dans cette voie.

  11. Tonio dit :

    Vous connaissez une seule association chrétienne subventionnée qui oserait dire que manifester pour l’accueil des migrants est l’expression d’une haine ?

    Ou alors je n’ai rien compris à ce que veut dire Mgr Ribadeau Dumas.

  12. Tonio dit :

    L’Action Catholique : le prix à payer pour que l’Église Catholique en France reste universelle et qu’on ne puisse affirmer que catholique = de droite.

  13. Viljalmr dit :

    Mgr HABERT est évêque de Séez et non de Sées.

  14. Bénédicte dit :

    C’est un grand réconfort de voir qu’il y a encore quelques esprits droits et honnêtes parmi les évêques en France. Cela mérite vraiment d’être loué, car c’est devenu tellement rare!

    Merci, merci, merci, Excellence

  15. Paul CLAUDE dit :

    Evêques, je meurs par vous !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »