Perepiscopus

Les relations entre Anne Hidalgo et le diocèse de Paris

Commentaires (11)
  1. hermeneias dit :

    Certains politiques , les plus dangereux et les plus retors , sont pires que le Tartuffe et ils veulent s’assurer que les catholiques vont bien continuer à suivre sans trop broncher les directives et les nouveaux “dogmes” de leur antireligion

    1. Antoine de Lisbonne dit :

      Vous avez assurément raison. Jugeons les actes et non les palabres. Dans le cas de cette femme…

    2. Carolus Magnus dit :

      “Certains politiques” dites-vous ? Celle-ci en particulier !
      N’ayons pas peur des mots: c’est la nouvelle “pasionaria” des dogmes laïco-gauchistes.
      Quant aux édifices religieux, elle est obligée d’entretenir des biens culturels pas cultuels !
      Nuance…

  2. Courivaud dit :

    Franchement “que fait la police” ?

    Je veux dire, Mgr Aupetit, l’évêque du lieu que l’on annonce comme exceptionnel (paraît-il, enfin, on verra), n’aurait-il pas dû demander à ces journalistes “catholiques du lieu” de trouver d’autres priorités de publication : le 21 janvier, s’est tenue, à PARIS, une manifestation “pour la vie” et “Paris-Notre-Dame” n’a pas encore publié d’article sur les intentions de l’organisateur, sans même parler de l’interviewer ? n’était-ce pas prioritaire ?

    On est mal…

  3. Nicole A. dit :

    Mgr Aupetit si il a été choisi c’est parce que il fait partie du système. Il est plus politique que spirituel comme la plupart d’entre eux. Normal que la mère hidalgo soit là

    Pauvre Eglise Catholique elle a perdue sa Source depuis longtemps. Il faut revenir au Judaisme de toute urgence.

    1. Courivaud dit :

      Allons, allons, Nicole, on ne se laisse pas aller !
      On doit prendre le relais de tous ces clercs pas clairs qui ont failli au mandat que leur a confié Jésus-Christ.
      Nous, fidèles, nous sommes aussi l’Eglise, sans être des “gens d’Eglise” sur lequel Jeanne d’Arc fit bien la distinction à son procès : des évêques infidèles à leur mandat s’étaient prétendus “être l’Eglise” , c’est elle qui sauva l’honneur de celle-ci.

      En marche (petit émoticône ironique) !

    2. A. F. dit :

      Vous êtes sévère pour Mgr Aupetit.
      J’ai été surpris que quelqu’un d’aussi conservateur ait été choisi.
      En tout cas, pour avoir un peu discuté avec lui, je confirme qu’il est assez exceptionnel d’intelligence, d’humanité et de charisme personnel. Ce n’est pas un évêque lambda.

      1. Courivaud dit :

        Je ne pense pas être sévère, A.F.

        D’abord, je ne vois pas pourquoi on doit lui coller l’étiquette de “conservateur”. C’est tout à fait inutile. S’il respecte le magistère, et donc s’il est “observant”, ce sera le meilleur qualificatif pour qu’il soit digne de “paître son troupeau”.

        Ensuite, on a l’habitude de joindre à l’étiquette “conservateur”, celle de défendeur du principe d’autorité. Pour le coup, c’est raté ! Car il me semble qu’en tant qu’autorité diocésaine, un coup de crosse bien senti à Radio-Notre-Dame était mérité dans cette affaire. Et là, silence-radio face à Radio Notre-Dame ;

        Enfin, Mgr Aupetit, ancien médecin, donc “observant” (là également) le serment d’Hippocrate, devrait, me semble-t-il montrer qu’il défend la vie de la conception jusqu’au dernier souffle ; et là précisément, non seulement, il ne montre pas son nez à la manifestation du 21 janvier en faveur de la vie à naître et avec 40 000 manifestants, il aurait eu des chances de reconnaître “son troupeau”, mais il laisse cette radio-serpillère pour le coup, faire la claque à Mme Hidalgo dont la dureté envers de tels manifestants est bien connue de tous.

        Vous voulez que je continue ?
        Là, vous me trouveriez sévère….
        Alors, prions, si vous voulez bien, pour que Mgr Aupetit, compétent, se décide à être courageux et soit le 3ème évêque à se présenter à la manifestation pour la vie de janvier 2019 (à moins qu’il ne soit interdit de manifester pour défendre la vie à naître…. ce qui n’est pas impossible depuis l’entrée en vigueur de la loi scélérate Rossignol – quel chant qui n’est pas encore celui du cygne – qui pénalise la publicité en faveur de la défense de la vie).

  4. A. F. dit :

    Cette interview est un gros concentré d’hypocrisie…

  5. Bertrand dit :

    Cette bonne femme se f… ouvertement du monde. Quant à Mgr Aupetit, petit, petit…

    1. Courivaud dit :

      en effet, il a été petit….

      mais prions pour qu’il devienne grand, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »